Tokio Hotel

Forum sur le Groupe Tokio Hotel
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [E.C] Bill, tu me manques petit frère...

Aller en bas 
AuteurMessage
lamisskaulitzbdu31
New
lamisskaulitzbdu31

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: [E.C] Bill, tu me manques petit frère...   Sam 18 Oct - 11:33

PDV Tom
Il se retrouvait dans cette ville funéraire comme tous les soirs depuis que son double avait quitté ce monde, mais ce soir, il avait amené un cahier et un crayon, pour écrire, écrire pourquoi son jumeau n'était plus, comment le star system et la presse l'avaient détruit.
Il commença.
Bill, petit frère, tu me manques tellement, je t'aime.
T : Non, ça, ce sera la dernière phrase.
Bill, mon frère adoré, tu n'étais qu'un homme, pas comme les autres, un homme exceptionnel, c'était si bien, au début, les fans, le célébrité, j'aurais du voir ou tout cela nous mènerait.
Nous étions heureux, et tu vivais une histoire si belle, avec lui, Alex, je me souviens quand vous etes venus me voir pour la première fois la main dans la main, tu avais peur de ma réaction, quand je te verrai pour la première fois avec un Homme.
Vous étiez si beaux, vous vouliez vous pacser et avoir un enfant, un jour, tu as voulu le dire au monde entier, le révéler a tes fans.
Si tu avais su ce qui allait se passer...

Le lendemain, tout semblait normal, TU t'étais réveillé aux côté de celui que tu aimais, dans sa chaleur, puis retour a Hambourg pour enregistrer après la fin de la tournée.
L'Allemagne, c'était si bon de rentrer chez nous, tu étais si heureux, mais en arrivant a la maison de disques...
____Responsables de la maison de disques :
Bill viens ici tout de suite, j'ai a te parler!
B : OK!
R :C'est quoi ce cirque! tu voulais faire un coup de pub!, t'es pas un peu malade, tu veux bouziller votre carrière!Tu sais plus quoi inventer comme conneries!C'est un scandale!
B : C'est vrai,j'aime les hommes, je suis gay, une tapette, tout ce que tu veux, mais je l'aime.
R : Arrête ça tout de suite!
B : Je l'aime, je veux l'épouser, avoir un enfant de lui, vivre et vieillir avec lui, il est l'amour de ma vie!
R : Je te préviens Bill,on a effacé ce message, mais si il y a eu des fuites, tu devras démentir!
B : Non, je l'aime.
R : Alors tu ruineras ta carrière et celle des autres!
B : Je refuse.
R : Sors d'ici, je ne veux plus te voir.
Je me souviendrai toujours de ton désarroi lors que tu es sorti de ce bureau, mon petit frère, et que tu t'es jeté dans les bras de ton homme en larmes, mêlant vos lèvres, je me souviens de cet amour plus fort que tout...______
_______Mon petit frère adoré, Toi qui étais si plein de vie, comme tu étais abattu, mais tes fans, leur soutien, le soutien de ta famille suffisait et vous avez continué a vivre votre passion, on enregistrait l'album, loin des journalistes et du stress, Alex était toujours présent avec nous, vous viviez ensembles, c'était si beau de vous voir main dans la main, je n'aurai jamais pensé que ça aurait pu être aussi beau un homme avec un homme...
Puis Tu as été reconvoqu dans le bureau, Dacid était présent.
D : Bill, nous avons a parler de quelque chose de grave.
R : Les journeaux, internet, les émissions télévisées, tout le monsde en parle c'est une catastrophe la rumeur cout que tu es gay, les fans sont attérées, tu sais le nombred'esntre elles dont tu es le rêve, le fantasme, qui ne jurent que par toi, qui rêvent d'être dans tes bras! Elles vont lêcher le groupe, tout va être fini!
B : Mes fans...
R : Elles t'ont mené là ou tu es et elle t'en feront descendre, toi et les autres membres du groupe!Elles ont tout le pouvoir! Tu dois démentir, on ne peut pas prendre de risques, il y a trop d'argent en jeu.
B : C'est tout ce qu'on est pour vous? du fric!
R : C'est le star system qui est ainsi, on ne peut rien y faire, tu as deux interviews demain , tu as interêt a démentir Bill, siono, vous en ferez tous les frais et tu enseras le seul responsable.
B : Mais...
R : Tu peux te faire toutes les nanas que tu veux, elles sont des millons a t'attendre, comme des petites putes qui pensent qu'a se faire baiser par une tapette qu'elles prennnent comme un dieu!
David t'avait poussé hors de la salle pour ne pas que tu répliques, lui aussi risquait gros, ils étaient des lâches face aux questions d'argent.
Mon petit frère , tu avais Alex, et votre amour t'aidait a survivre, même si vous deviez en permanence vous cacher.
Revenir en haut Aller en bas
Low'
Addict-TH
Low'

Nombre de messages : 3693
Age : 22
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: [E.C] Bill, tu me manques petit frère...   Sam 18 Oct - 22:44

c'est tro bien !!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://ptite-choukette-xd.skyrock.com
lamisskaulitzbdu31
New
lamisskaulitzbdu31

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: [E.C] Bill, tu me manques petit frère...   Jeu 23 Oct - 17:53

Bill, mon petit frère adoré, comme tu avais du courage, sourire encore, sourire, aux journalistes, a tes fans, a cette carrière qui était devenue une prison pour toi, un poison pour ton amour, je me souviens de ces interviews que je ne compte même plus, dans toutes les langues, sur tous les continents, pour tous les médias.
J : Bill, le monde entier s'interroge, est il vrai que vous avez déclaré être homosexuel.
B : Ma vie privée ne regarde que moi, mais j'ai toujours préféré les filles, alors pour la millardième fois, non, je ne suis pas gay.
Et un sourire, a tes bourreaux.
Ces déclarations rassuraient et te tuaient , on teprenait en photo avec des filles, et Alex, Ton Alex, ton amour, avait de plus en plus de mal a le supporter, même si c'est a lui que tout ton coeur appartenait, même si tu ne dormais que dans ses bras.
Ils t'ont tué mon petit frère...
Mon ange, je n'ai pas su te protéger, toi,mon petit frère, si fragile.
Tant que votre amour était là et se portait bien, tu tenais.
Bien sûr, c'était dur, de plus en plus, et Alex ne pouvait plus venir en tournée car les "fans" et les médias risquaient de le voir.
Comme il temanquait, comme tu avais besoin d'amour, tu en perdais l'apétit, mais dès que vous vous revoyiez, l'explosion d'amour te guérisssait.
Et un jour, malgré tout, vous vous êtes pacsés, lui ausssi en avait besoin, il souffrait , il n'aimai pas se cacher, il avait peur que tu aimes les filles, vous étiez si amoureux et si jaloux.
Trop jaloux, cette jalousie qui vous a rongé.
Bien sûr l'amour est plus fort que tout, cette passion que vous aviez l'un pour l'autre.
Alex vivait avec nous en dehors des tournées et tu l'appelais toutes les cinq minutes quand on n'était pas a la maison.
Puis t'aeu des rumeurs et ces photos avec Nat' elle t'aidait tellement, vouétiez proches, c'est elle avec ses maisn de fée éffaçait les larmes de ton doux visage, tes traitsétaient si fins, si beaux mon petit frère.
D'abort démantir, puis la panique, la peur de perdre Alex, que ces photos gâchenet tout, mais le mal était fait, elles étaient bien trafiquées, Alex ne répondait plus.
Alors on est rentrés en urgznce a la maison pour le voir.
Il n'était plus, là, rentré chez lui, dnas son appart'
Comme tu as pleuré mon petit frère.
On est allés le voir, je me souviens de cette discussion, toi, derrière cette porte.
B : Alex, Alex, mon amour, ouvre, je t'en supplie, je t'aime c'est que des conneries tout ça, viens on va s'expliquer.
Na thalie était venue pour te soutenir.
A: Si tu m'aimes pas, si t'es tombé amoureux, d'une fille, si tu veux plus de moi, fallait me le dire , mais te foutre de ma gueule comme ça. Je ne veux plus te voir Bill, je t'aime trop.
Puis tu lui as fait écouter notre nouvelle chanson , Geh.
Il en a pleuré.
Deux jour plus tard, tu lui chantes une chanson, je te vends mon âme des Kyo,un groupe français.
Il s'est jeté sur tes lèvres, et il est revenu vivre a la maison.
Tout était a nouveau beau, vous profitiez de chaque nui d'amour, on enregistrait, et tu étais toujours a la maison.
Que tu étais heureux et amoureux mon petit frère.
Revenir en haut Aller en bas
Low'
Addict-TH
Low'

Nombre de messages : 3693
Age : 22
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: [E.C] Bill, tu me manques petit frère...   Jeu 23 Oct - 18:06

"on enregistrait" =S ^^

suiiite j'aime bien tu écri bien
même si defois c'est un peu triste^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://ptite-choukette-xd.skyrock.com
lamisskaulitzbdu31
New
lamisskaulitzbdu31

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: [E.C] Bill, tu me manques petit frère...   Ven 24 Oct - 14:23

Mais la tournée est arrivée avec la promo du nouvek album, tu t'absentais de plus en plus et Alex ne pouvait pas venir avec nous, a cause de la préssion des médias et de l'agence de direction.
Comme vous vous manquiez mon petit frère,mais il y avait toujours les retrouvailles, et parfoi, Andréas venait accompagné d'Alex, pour faire croire a une réunion de potes et pes des retrouvailles en amoureux, c'était si dur pour vous de vous retenir de vou éteindre, y'avait du soleil dans tes yeux mon petit frère, dès que tu le voyais.
Mais Andréas ne pouvais pas toujours venir, ces moments étaient rares, et votre couple patissait de cette séparation.
Un jour, tu es rentré pour faire une surprise a Andréas qui restait a son appart' quand on n'était pas là.
Je me souviendrais toujours de ton enthousiasthme, derrrière cette porte.
Mais elle ne s'est pas ouverte sur Alex, mais sur michael, un de vos anciens potes, il était a moitié nu, et Alex, l'attendait dans votre lit.
Comme tu as souffert mon petit frère, tu n'as rien dit, tu es arti.
Trois jours après, Tu allais voir Alex, pour qu'il t'explique.
Je me souviendrai toujours de cette conversation.
B : Pourquoi?
A : C'était une conne rie mon coeur, je n'aime que toi.
B : Pourquoi?
A : Bill, tu n'es jamais là, tu me manques trop, je n'en peux plus de cette solitude, je suis au second rang pour toi, je dois me cacher, comme un voleur , pour les médias et les "fans", je n'en peux plus, Bill, entre nous, j'ai besoin d'une pause, d'avoir de l'air, ne m'appelle, plud, laisse moi quelqus temps, j'ai besoin de réfléchir.
B : Mon amour...
A : Si tu m'aimes Bill, tu le feras.
Tu as tanst pleuré, mon petit ange, dans mes bras, dans ceux de maman, tu avais perdu ta force, mais au moins, il n'avait pas rompu votre pacs, vous étiez encore ensembles.
_________________Mon petit frère tu étais si fragile, mais nous étions pris au piège, tu n'as pas pu rester pour reconstruire ton couple et reconquérir celui que tu aimais toujours bien plus que tout, et nous avont du traverser les mers a nouveau pour nous rendre en tournée de deux mois aux US.
Mon etit ange, comme tu étais triste, mais tu souriais devant les caméras, toujours c'était ton devoir, et cette préssion surnoise de la direction t'obligeait a toujours continuer a mentir, toujours, a sourire a toutes ces filles, ales regarder, a dire que tu les trouvais belles, sexy, que tu aimais les filles, que tu cherchais le grand amour, alors que tu étais en train de perdre l'unique homme que tu aimais, ton amour, ton soleil.
Puis, d elongs moi plus tard, après que tu aies essuyé une mauvaise fièvre, et accompli ton "devoir", nous sommes rentrés, alors, tu es allé voir Alex, tu avais trop besoinde lui.
Bill mon autre, je me souviens de ton regard, perdu, impatient, troublé derrière cette porte.
DING!
A : Bill
B : Alex, tu memanques reviens a la maison, je vais ester, je te promets, j'y suis pour quatre mois, mon amour reviens.
D : Tu viens mon coeur? On a pas....
D : C'est qui celui là.
A : Personne un ami.J'arrive.
B : je je , Alex, on voulait faire une pause, mais...
A : Bill, j'ai bien réfléchi.
B : Alex, je t'aime, plus que tout je vais tout larguer, pour toi viens on s'en va.
A : Non, Bill tu sais comme moi que c'est impossible, Bill, ne rends pas les choses plus difficiles, j'étais anéanti par ton absence et Dan, a toulours été là, on mène la vie dont j'ai toujours rêvé, tu es parti si longtemps Bill, tu es trop absent, je t'aime, Bill, mais je ne supporterai pas de ma cacher toute mas vie.
B : Laisse nous une autre chance, Alex, je t'en prie
A : Bill, c'est fini, je on romp le pacs, je veux vivre avec Dan avec lui, je pourrai construire quelque chose avec lui, pas avec toi,je t'aime Bill prend soin de toi.
Bill, ne dit rien, il avait compris, Alex et lui s'embrassèrent passionémént, une dernière fois.
B : Adieu mon amour, soit heureux, je te comprends, je t'aimerais toujours.
Mon tout petit frère adoré, c'était le début de la fin, a partier de cemoment, tu as comméncé a nous quitter, tu as perdu ton sourire, en te retournant, pour toujours mon petit frère, je ne 'ai plus jamais vu ton beau sourire, et ton rire enfantin, plus jamais, montout petit frère, si fragile.Ils t'ont assassiné.Et je n'ai rien fait, moi qui t'aimait.
Tom fit une pause, il était en larmes.
Bill, mon petit ange, tu étais si ragile et si fort, je pense que malgré toute cette réssion, nos petites fans, tu les aimait, tu les adorait, elles étaient tes bourreaux et ton récomfort, tu disait qu'elles étaient, après la musique , l'amour de ta vie, t'essayais de compenser le manque d'Alex, c'était dur, comme si un poisds pesait sur tes épaules, tu semblais voûté une fois loin des projecteurs, tu erdais tes couleurs et ton envie de vivre, mais t'essayaias de rire pour nous, pour maman, pour notre petite maman, comme tu disais, qui nous avait toujours soutenu, elle a tant essayé de te défendre, mais tu ne voulais pas, t voulais la protéger et nous prtéger, mon petit frère , alors que c'est toi qui avait tant besoin d'amour et de protection, tu mettais tous les matins un masque , pour nous faire croire que tu te relevais, mais tu maigrissais, tu en es tombé malade , mais tu t'es relev, pour nos petites fans, pour les protéger.
Tu passais tes journées a te combattre pour surmonter ton chagrin, tu étais bourré de médicaments, a moitié drogué, pour continuer, alors que le coeur n'y était plus.
Mais le pire, c'est quand tu as appris le pacs d'Alex et Dan, et leur procédure d'adoption pour avoir un enfant.
La vie dont tu avais rêvé, mon petit frère.
Un jour, je suis entré dans ta chambre d'hôtel, tu n'allais pas bien.
Tu étais assis, dans un coin, en larmes, glacé, avec une bouteille a côté de toi, le regard dans le vide.
Mon petit frère, je t'ai pris tout doucement dans mes bras, et je t'ai allongé dans ton lit pendant que Nathalie apppelait les urgences, et je t'ai maintenu éveilé, avec tous ces médicaments et l'alcool, tu as bien failli y rester.
Revenir en haut Aller en bas
Low'
Addict-TH
Low'

Nombre de messages : 3693
Age : 22
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: [E.C] Bill, tu me manques petit frère...   Ven 24 Oct - 18:51

olala c'est triste ='(
suiiite plize !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://ptite-choukette-xd.skyrock.com
lamisskaulitzbdu31
New
lamisskaulitzbdu31

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: [E.C] Bill, tu me manques petit frère...   Sam 25 Oct - 12:55

Je me souviens de ta pâleur et de ta maigreur dans cette chambre d'hôpital, je msouviens que tu ne pouvais pas écrire, et que j'ai rédigé pour toi une lettre de remerciements a tes petites fans tes goelières, pour leur soutien.
Tu étais si doux, si bon, tu les aimais mon petit frère.
Mais tu as succombé, mon petit ange assassiné.
Des mois, des mois tu as is pour t'en remettre, je me souviens, je rechauffias tes mains glacées, maman passait sa vie auprès de toi, elle était si inquiète, tu lui souriais, tu voulais pas qu'elle ait de la peine, tu croulais sous le courrieret les colis, et tu faisais des éfforts pour sourire aux caméras.
Un jour ,Alex est venu te voir, a la maison, il sa faisait du souci, je crois qu'il t'aimait encore, malgré tout.
A ; Salut Bill.
B : Bonjour , alex, coment tu vas?
A : Bien, je me fais du souci pour toi, Bill.
B : Tu ma manques, j'y arrive pas sans toi.
A : Comment on en est arrivé là?
B : C'est de ma faute, je t'ai délaissé , je suis content que tu sois heureux, j'ai vu des photos de te fille, elle est magnifique.
A : Tu aurais du en êtrele papa, c'est toi que je voulais Bill.
B : Tout est de ma faute.
A : Non, mon coeur, c'est de la faute a cet engrenage dans leque tu est piége, j'aurais du le voir avant.
B : Embrasse moi, une dernière fois.
Il t'embrsassa et là, tu réalisa combien tu étais pris au piège, c'était le debut de la fin, mon petit frère, cet engrenage infernal, qui t'a étouffé.Mon tout petit frère.

Simone alla chercher Toau cimetière?
S : MOn amour, mon bébé, il faut rentrer, il est tard.
T : Non, je veux finir, maman, mon petit frère.Ils l'ont tué , il est mort, il est tout seul, dans lenoir, enfermé, alors qu'il aimait tant la vie et la lumière, mon tout petit frère adoré.
Simone releva Tom, elle avait peur, très peurr pour lui, qu'il quitte ce monde, pour rejoindreson frère, il vivait quasiment sur la tombe de Bill, même celle qui l'aimait n'arrivait pas a le sortir de là.
Il rentra et secoucha auprès d'elle, Ann.Elle le courit d'amour et le réchauffa, elle était enceinte de quatre mois, et elle ne reconnaissait plus le père de leur enfant, il disparaissait, dérivait, chaque jour plus loin d'elle, depuis la mort de Bill.
Elle regardait Tom dormir, il avait maigri, mais son visage, même devenu pâle, n'avait pas perdu son charme,elle ne supportait pas cette détresse dans ses yeux, il semblait se dissoudre, tout oublier, jusqu'a l'exixtance de ce petit être qui grandissait dans son ventre, elle s'allongea contre lui, le réchauffant.
Le lendemain, quand elle se reveilla il n'était pas là, déjà parti dans cette ville funéraire ou dormait Bill, son double.
Simone la regarda, désespérée, éprouvée par la perte d'un fils, et sachant, au fond d'elle, que sa petite fille naîtrait orpheline, cette carrière avait tout détruit, et Simone avait pris 10 ans en un mois, c'était dur, si dur, de perdre ses bébés, mais elle voulait vivre, pour son petit enfant, pour dénoncercette opréssion.

Tom recommença a écrire, inlassablement, fiévreusement.
Bill, mon frère un mois après épuisé éreinté, sans force, fatigué de mentir, tu t'es évanoui sur scène.
Trois mois, trois mois dans le coma, trois mois a ton chevet, je me souviens tu étais heureux de bientôt devenir tonton, mais là, tu dormais, et cette machine qui te faisait respirer, mais en moi, je sentais encore que tu m'en tendais que tu étais parmis ,ous, pas encore parti, pas encore
C'était si long, mon frère, mon petit frère, tu recevais des lettres, il y en avait de vraies "fans" de personnes qui t'aimaient vraiment, qui militaient pour te défendre, défendre tes droits, dénonçant tes assasionns, elles te disaient qu'elles te soutenaient qu'elles t'aimaient, de prendresoin de toi, qu'elles s'en foutaient que tu sois homo ou pas, qu'elles voulaint que ton bonheur.
Ces lettres, mon petit frère, je les ai toutes gardées, avec maman.
Mon petit frère, je me souviendrai toujours de quand tu as ouvert tes beaux yeux, faiblement, tu étais si faible, tu pouvais pas t'alimenter seul.
Malgré tout, mon petit frère, tu t'es battu et un mois plus tard, tu pouvais marcher, même si tu avais une santé fragile.
C'est là que nous avons été lâches, tous, on aurait du tout arrêter, se battre contre toi, mais c'est si dur d'affronter ceux qu'on aime.
Alors deux mois plus tard, on est partis en tournée, sous ta préssion, tu voulais retrouver ton public, c'était une obsession.
Malgré ces rumeurs des médias qui te rongeaient malgré tout.
Je crois bien que ton public, mon petit frère, était un grand amour, même si elles sont en partie responsable de ton départ.
Au départ, 15 dates,, pyis ces pétitions , on nous réclamait, alors tu as voulu en faire plus , on aréussi a t'a^rrêter a 25 dates.
Mon petit frère, ta dernière tournée.
Oui, tu as fait toutes les daes, une par une avec toute at force et ton courage, et ton sourire.
Mais je me souviens, lesoir, de ta solitude, Alex, il te manquait, c'était trop dur d'être obligé de dire que tu aimais les filles, alors que ton coeur ne battait que pour cet home, trop dur de te cahcher.
Un jour, il t'ont imposer e sortir avce une fille dans le mois.
Revenir en haut Aller en bas
Low'
Addict-TH
Low'

Nombre de messages : 3693
Age : 22
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: [E.C] Bill, tu me manques petit frère...   Sam 25 Oct - 21:01

triste ='(

mais je veux une suite squand même xd

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://ptite-choukette-xd.skyrock.com
lamisskaulitzbdu31
New
lamisskaulitzbdu31

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: [E.C] Bill, tu me manques petit frère...   Sam 1 Nov - 16:27

Tom s'éffodra en larmes, celle qu'il aimait était près de lui, elle venait d'arriver, pour lui apporter un manteau et quelque chose a manger, poiur lui donner son amour et sa chaleur, pour lui rappeler la présence de cet enfant a naître.
Il la serra contre lui, et éclata en larmes, il était gelé.
Le soir venu, elle rentra avec lui, de toute l'après midi il n'avait pas pu écrire, transi de froid et de fièvre, mais refusant de laisser son frère dans cette ville funéraire aussi froide et immobile, que son frère était souriant, enjoué et vivant.
Il resta ainsi deux mis au lit. Elle le soigna avec Simone, inquiète our lui, pour leur enfant, cet enfant qui avait besoin d'un père.
Elle ferait tout pour qu'il ne naisse pas orphelin.
Tomsortit du brouillard peu a peu, force d'amour et de patience, ce brouillard dans lequel il s'était enfermé pour ne lus sentir sa douleur, dans son brouillard il rêvait de Bill, Qu'il était encre là, parmi eux, vivant heureux, mais il devait revenir a la réalité.
Alors il ouvrit les yeux, sentant sa main posée sur quelque chose de chaud, doux et qui bougeait.
S : C'est ta fille, mon bébé, qui bouge dans le ventre de sa mère, parle lui, joue lui quelque chose, bientôt, elle sera parmi nous elle a besoin de toi.
A : Tom, mon amour, je t'en prie, reviens reste avec moi, rete avec moi.

Reste avec moi, ces mots qu'il avait dits, suppliés, implorés a son frère, mais il était arrivé trop tard.

Il accepta de s'asseoir, joua un air, celui de leur chanson, a eux deux, mais manquait la voix de son petit frère.
Alors tout doucement, il posa sa guitarre embrassa sa femme, et sa petite fille a naître, sa mère, et retourna auprès de Bill, avec sa guitarre, comme s'il espérait entendre sa voix se mêler a ses accords.
Il joua, des heures et des heurs, mais rien, Bill, son petit frère adoré était parti , pour toujours.
Alors il recommença a écrire son histoire, pour que tout le monde sache.

Bill, c'en était trop pour toi, alors tu as patiemment réfléchi, tu m'as sérré dans tes bras, un soir, plus fort que les autres soirs, et tu m'as dit : "je t'aime, je serais toujours là, mon frère auprès de toi", tu as embrassé Ann et ta nièce, tu as embrassé maman, tu as laissé un message plein d'amour a Alex, et une lettre d'amour magnifique a ton public.
Puis tu t'es enfermé dans ta chambre.
B : Je suis si fatigué, j'ai besoin de dormir, je vous aime.
Tu nous a souri, une dernière fois, ton magnifique sourire, et tu as rejoint ta chambre.
Mon petit frère , si j'avais su, j'aurais défoncé cette porte, je me serais je té sur toi, j'aurai tué tes bourreaux, j'aurais donné ma vie...
Si j'avais su, mon petit frère, que tu ne sortirais plus jamais de cette chambre.
Si j'avais su mon petit frère, que dormir pour, toi, c'éytait quitter cette vie.
Si j'avais su, mon tout petit ange si fragile, que tu irais rejondreun monde loin de tes souffrances,
Si lon de moi.
Mon petit frère, si j'avais su, tu serais peut être encore là.
Mais je n'ai pas vu que tu nous disais adieu ce soir là.
Mon tout petit frère.
Tom, mon coeur, il faut rentrer.
Mon amour, tu m'entends.

La voix de celle qui le retenait en vie le ramenna a la réalité.
Elle le tira doucement vers elle, essuya ses larmes, l'embrassa et le ramena vers la maison.
Elle le fit manger, il se doucha se déhabilla comme un automate.
Puis ils se couchèrent.
Revenir en haut Aller en bas
Low'
Addict-TH
Low'

Nombre de messages : 3693
Age : 22
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: [E.C] Bill, tu me manques petit frère...   Sam 1 Nov - 16:38

wouha ca m'a donné des frissons !

c'est triste ='(

suite ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://ptite-choukette-xd.skyrock.com
lamisskaulitzbdu31
New
lamisskaulitzbdu31

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: [E.C] Bill, tu me manques petit frère...   Lun 3 Nov - 13:38

Elle en était ala fin de se huitième mois de grossesse a présent, ils étaiennt au plus dur de l'hiver, mais tom, malgré tout, le lendemain, alla voir son frère.
Comme chaque fois, il prit sa guitarre.
Comme chaque fois, il joua.
Comme chaque fois il pleura, attendant, encore, que la voix de Bill se mêle a ses accords.
Mais Bill ne reviendrait jamais, et jamais plus il n'entendrait sa voix.
Alors, calmement, il se remit a écrire.
Mon petit frère, je repense a chaque fois a tout ce que j'ai fait ce soir-là, dans les moindres détails, sans me douter que tu alais partir.
Puis , dans la nuit, j'ai senti quelque chose se briser en moi, un vide immense, un terrible abandon.
Ann m'avait secoué et réveillé, j'étais glacé, et je criais.
Je me sui réveillé et je me suis rué dans ta chambre mon petit frère, et j'ai frapppé crié hurlé.
T : Bill, Bill ouvre moi, je t'en supplie ouvre , ouvre mon petit frère ouvre! ouvre moi, Bill, Billl!
A;os j'ai défoncé cette foutue porte, et je t'ai vu...
Allongé, sur ce lit, comme si tyu dormais, tu étais si beau.
Mais tu ne dormais pas.
Tu semblais sourire
Mais tu ne souriais pas.
Tu semblais doux et chaud.
Mais tu étais froid.
Bill, ce verre d'alcool fort, ces boîtes vides, 20 doses de somnifère.
Mon petit frère tu étais endormi, pour toujours.
Alors je me suis jeté sur toi j'ai crié , j'ai hurlé, je ne pouvias pas le croire.
T : Bill, non, Bill reste avec moi, mon petit frère reste avec moi, je t'aime je t'aime , j'ai besin de toi, je peux pas vivre sans toi, non, c'est pas possible, c'est pas possible reste reste, Bill non Bill, je t'aime, ne me laisse pas seul, mon petit frère, Bill, je t'en suplie, Bill reviens.Reste auprès de moi, non, non.
S : Bill, mon chéri mon fils mon bébé, pourquoi tu as fait ça, mon amour, pourquoi, pourquoi, on petit ange, mon tout petit, mon bébé, pourquoi, pourquoi.
Ann soutenait maman, perdue de douleur.
A : Il est mort Tom, Tom calme toi.Oh non, c'est pas possible, Bill, Bill, oh tom, mon amour, calme toi.
Alors je suis sorti, en courant, loin, loin, et j'ai pleuré, pleuré, dans notre cachette.
Ce n'était pas posible, tu n'étais pas parti, tu devais être là, mon petit frère, j'ai tellment besoin de toi, comme si j'étais mort avec toi.
Combien d'heures, je suis resté là, a t'attendre, mon petit frère, attendre que tu vienne te jeter su moi, attendrequ tu viennes et qu'on rie qu'on pleure, qu'on se dispute, qu'on se batte, comme avant, que je prenne ma guitarre et que tu chantes comme avant.
Combien de temps je suis resté allongé là, a pleurér, dans le froid, dans le noir.At t'attendre mon petit frère, at'attendre, a te supplier de revenir, mon petit frère.
Je me souviens q du'un douce et chaude main sur mon dos, d'un souffle chaud dans mon cou, d'un corps, d'un parfum qui m'enveloppait, d'une voix qui me rappelait.
A : Mon amour, viens, viens, ne reste pas là, tu vas tomber malade, vient.
Ann elle était là, avec papa, pour me récomfrter, me dire de revenir, je me suis laissé faire.
Papa, mon petit frère, il a pris 15 ans en une heure.
Gustav, Georg, comment te décrire leur expréssion, en larmes, après des accèes de rage, contre tout ce mal qu'ils t'ont fait, sans qu'on ait réagi, contre ce système qui nous a pourri tué, exploité mon petit frère.
Ce star system qui t'a assassiné.
Maman, maman, accrochée a toi, a ce lit, cette chambre, elle ne voulait pas laisser son petit garçon seul, sa peine était au delà des larmes, gordon, harrassé de larmes, qui essayait de la faire sortir.
Cette nuit blanche.
Puis le lendemain, organiser tes obsèques , prévenir, d'abord nos petites fans, puis la maison de disques, puis les médias.
Ces salauds! ils ont profité de ta mort, des scoops! des interviews, a mort, c'était indescent, mon petit frère, avec tout ce qu'ils ont dit sur toi.
Mais le plus touchant c'était nos petites fans, ces larmes, partout, tout cet amour qu'il y avait pour toi ces visages défaits, ces lettres mouillées, pleines d'amour, et de haine pour tous ceux qui t'ont détruit.
Avec maman, on a tout gardé, tout, tout cet amour.
Puis on a dû organiser tes obsèques, mais moi, je suis resté a te veiller, trois jours durant, jusqu'a ce que le jour de l'enterrement vienne.
Tu étais beau sur ce lit mon petit frère, come si tu dormais, c'est Nat' qui t'a maquillé jusqu'a la fin, elle était effondrée, vous étiez proches, des sillons rouges traversaient tes joues.
Le plus dur, c'était de t'enfermer dans ce cercueuil, de le fermer sur ton visage endorme, serein, t'enfermer dans le noir, toi qui aimait la lumière, toi qui riais, toi qui vivais, mon petit frère, si dur de t'enfermer, de voir ton visage une dernière fois.
Si tu avais vu maman, mo petit frère, on aurait dit qu'elle allait s'éffondrer.
Mon petit frère, c'est une partie de moi, qu'on a enferméé et qui dort avec toi.
Puis ces hommes en noir venus chercher ton cercueuil pour le mettre ans cette voiture, maman et moi, on est ontés avec toi, on ne pouvait pas te laisser seul, toi qui avait si peur du noir, qui aimait tant la lumière, mon petit frère.
Revenir en haut Aller en bas
Low'
Addict-TH
Low'

Nombre de messages : 3693
Age : 22
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: [E.C] Bill, tu me manques petit frère...   Lun 3 Nov - 21:29

bravo j'ai pleurer ='(
c'est trop triste !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://ptite-choukette-xd.skyrock.com
lamisskaulitzbdu31
New
lamisskaulitzbdu31

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: [E.C] Bill, tu me manques petit frère...   Mar 4 Nov - 13:39

Ce long chemin, jusqu'au lieu de la cérémonie, dans cette égile, bondée de toutes les personnes que tu aiamis, nous georg, gustav, papa, gordon, mama, moi, nos gardes du corps, David, mamie, papi, nathalie, tous, et nos petites fans en larmes, mon petit frère tous ceux qui t'aimaient, même ceux qui n'étaient pas là te laissaient des messages partout, sur internet, par vidéo, par lettre, a la radio, a la télé, partout.
Puis, cette longue procession vers le cimetière, je me souviens de tout , au raenti, même de l'odeur sucrée te la douce chaleur d'Ann, contre moi, qui me soutenait, me tenait, qui était malade, de ses premiers mois de grossesse qui la faisaient vomir, malheureuse, elle aussi, elle t'aiait tant, vous riiez tant ous les deux.
Je me souviens d'Alex, en retrait, dans ce cimetière,Alex méconnaissable, triste, terriblement pâle , les joues creusées de chagrin, comme il t'aimait mon petit frère.
Ce cercueuil qui descend, t'emportant mon petit frère.
Ces roses, que nous te donnons.
Ces adieux de tes petites fans, en larmes.
Cette dalle qui se referme doucement,
Te plongeant dans le noir, toi mon ange.
On est tous restés, jusqu'au soir, puis gordon a ramené maman, qui devait absolument dormir, elle était fragilisée et malade.
Ann, mon amour, malade, epuisée par notre enfant, elle, elle est restée avec moi, jusqu'au bout, me laissant un moment d'intimité pour te parler a toi mon frère, une dernière fois.
Puis la nuit, froide d'Allemagne tonbialt, mais je ne voulais pas, je ne pouvais pas te laisser tout seul dans le noir.
Ann, n'a rien dit, elle s'est juste rapprochée de moi, je la sentait tremblant a mes côtés, sa main dans la mienne.
Une heure, il m(é fallu n eheure pour partir, je ne voulias pas me retourner, papa était venu nous chercher, inquiet.
Deouis, il n'a pas passé un jour sans que je vienne te voir mon petit frère.
Je me souviens des bras de maman a notre retour, maman...
Elle me disait de vivre pour ce petit bébé qui allait arriver, et que tu aiamis tant déjà, Bill, mon bébé, ta petite nièce, d'aileurs, regarde, je t'ai emmené toutes ses échographies, j'ai même le petit nounours que tu lui a offert, je le lui donnerai a la naissance, quand elle viendra au monde.
Depuis, il y a un grand vide dans ma vie, une partie de nous tous est morte, avec toi, mon frère, mon tout petit frère mon ange.
Mais je sais qu'au fond, tu es là, près de moi, mêe si je ne te vois pas.
Bill, mon petit frère, je t'aime.


Il referma le cahier puis, doucement, alla le poster en maison d'édition, il écrivait depuis longtemps a son frère, mais ces lettres là racontant sa mort, devaint être publiées, pour que le monde entier sache.
Puis il rentra a la maison regarda une photo de Bill et versa une larme.
Ann était là.
T : Tu crois qu'il nous voit.
A : Oui, mon amour, je le crois.
Il caressa son ventre et sentit leur petite fille bouger.
T : Elle est pleine de vie, comme...
A : Bill
T : Il était si content, il ne l'auras jamais connue...
A : Chuut, viens contre moi mon amour.
Il s'assit contre elle, et se réchauffa a sa chaleur.
Elle savait qu'écrire celivre lui avait fait du bien, il semblait lui revenir peu a peu.
Un mois passa ainsi...
Tom était comme tous les matins , come tous les jours au cimetière, mais aujourd'hui était un jours spécial, son livre sortait en librairie, le livre ou il disait tout sur le drame de son petit frère.

Il jouait, jouait jouait, mais Bill ne mêlerait plus jamais sa voix a sa guitarre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [E.C] Bill, tu me manques petit frère...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[E.C] Bill, tu me manques petit frère...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [WBMW Madrid 2009] Pegasus a un deuxième petit frère
» [News] Pinky n'est pas la petite amie de Bill
» [#4 Photos de la semaine] Bill, Tom, Georg & Gustav bébés
» [Info]Aly et AJ Michalka aimeraient un Rendez vous avec Bill...
» Petit-boutier ou gros-boutier ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokio Hotel :: Autre :: Fan Fictions-
Sauter vers: