Tokio Hotel

Forum sur le Groupe Tokio Hotel
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Terminée] Le secret de la célébrité...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
yuka26
Femme d'un membre du groupe.
avatar

Nombre de messages : 6231
Age : 28
Localisation : on va dire Dijon
Chanson préférée : ...bonne question?! Oo
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Mar 12 Aoû - 18:34

Moi aussi je suis 483% Kaname! Même si c'est son frère... T_T
Je l'ai lu sur internet! Mais dans ce cas je sors: Vive l'inceste! XDDDDD *je préfère 1000 fois + Kaname que Zero*
Revenir en haut Aller en bas
http://yuka26.skyrock.com/
Stef [BG]
Addict-TH
avatar

Nombre de messages : 2138
Age : 24
Localisation : into the blue
Chanson préférée : Schwarz
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Ven 15 Aoû - 22:44

QUOI!!? NOONNNN
='(

ca change pas que kaname c'est le plus beau!!! xD zero est bien aussi mais sans plus ^^"

vivement le moi d'octobre pr la saison 2 et pour breaking down!!!

_________________
Seas cry out butchering this tragic soul without hope
their frailty is broken and now fades into the blue
...
Revenir en haut Aller en bas
yuka26
Femme d'un membre du groupe.
avatar

Nombre de messages : 6231
Age : 28
Localisation : on va dire Dijon
Chanson préférée : ...bonne question?! Oo
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Dim 17 Aoû - 15:47

ooooooh ouuuuuuuiii! Et puis le film de fascination aussi! *_____*
j'ai hâte de voir ce que ça donne! *__________*
Sinon je vous met la suite ce week end dès que j'ai du temps! ^^

_____________________________________________________________

voici la suite! ^^

Chapitre 14 – Retrouvailles

Je suis descendu rejoindre le groupe dans le salon. Tom jouait de la gratte. Il se retourna et m’accueilli avec un grand sourire. Je lui ai retourné. Georg quand à lui était vautré dans un fauteuil, grignotant des chips, absorbé dans un film. Il ne m’a pas remarqué, tant pis.

J’écoutais toujours les vocalises de mon androgyne cherchant d’où elles pouvaient bien provenir. Je sorti voir dehors. Je le vis debout sur le perron. Lui non plus ne m’avait pas remarqué. Je m’appuyai sur le rebord de la porte en l’écoutant toujours. Puis il se tut et sorti son paquet de cigarette. Instinctivement, je tapai sur sa main.

Ma mère fume également, et pour l’embêter, j’avais pris l’habitude de lui taper sur la main, des fois qu’elle s’arrête. Malheureusement pour moi ça n’a jamais marché, mais j’ai gardé cette vieille habitude comme un réflexe.

Il me regarda avec des yeux d’ahuri. Comme quelqu’un qui se réveille suite à un malaise, il se mit à tourner la tête de tous les côtés. Comme pour comprendre comment il était arrivé ici… ou plutôt comment j’étais arrivé ici.

Après ce bref moment d’égarement, il m’embrassa sur le front. Je cherchai son regard mais je ne le trouvai pas. Il était concentré sur ses gestes. Après un court instant de recherche, ses mains si fines et élégantes portèrent le bâton de poison jusqu’à ses lèvres. Bill chercha dans ses poches son briquet. Je profitai de cet instant pour lui retirer sa cigarette. Il me jeta un regard de reproche qui ne m’atteint pas le moins du monde. J’approchai mon visage du sien et l’embrassa. Son regard revint dans le mien. Un sourire s’esquissa au coin de ses lèvres et son visage se rapprocha une seconde fois du mien. Ses mains passèrent autour de mes hanches. Il m’embrassa. Nous étions en plein baiser quand je sentis sa main gauche glisser et prendre la cigarette qui se trouvait dans ma main droite.

Ses yeux remplis de malice l’emportèrent. Il récupéra son bien et le consomma. Je lui lançai un regard exaspéré et rentra dans le studio. Il nous rejoint peu de temps après dans le salon. Les garçons partirent comme chaque fois répéter dans le studio. Je m’assis patiemment sur le divan attendant que la nuit tombe. Vers midi, quelqu’un frappa à la porte. Les garçons me prévinrent que ce n’était que la femme de ménage.
Je suis allée ouvrir.

En évitant deux ou trois vêtements et quelques canette, je me rendis compte a quel point il était tant qu’elle arrive. Il faisait jour, elle ne craignait rien, et ne risquait pas de découvrir leur secret.

A ma plus grande surprise, je découvris que celle qui nettoyait la porcherie n’était autre que Laure, une de mes amies d’enfance. Je savais qu’elle avait toujours été passionnée par les langues étrangères donc je ne m’étonnai point de la retrouver ici en Allemagne. Mais ce qui me surprit réellement était qu’elle soit femme de ménage. Je ne l’aurais au grand jamais imaginé nettoyer quelque chose. C’était la reine du « fare niente » niveau tâches ménagères. Si elle pouvait demander à quelqu’un de lui faire, elle n’était pas du genre à ce gêner.

Après s’être échanger brièvement quelques mots et remémoré quelques souvenirs, je la vis s’activer a nettoyer ce champ de bataille que je pensais inrangeable. Tout en l’aidant quelque peut a nettoyer, nous avons reparlé de nos souvenirs commun. En effet, nous étions françaises mais possédions toutes les deux de la famille en Calabre.

Nous nous étions rencontré au lycée, en seconde, et depuis nous avions liée une amitié très forte. Nous sommes même partie ensemble en Italie un été. Mais depuis que nous n'étions plus en cours ensemble, la distance nous avait éloignées et nous nous étions perdues de vu. Nous avons rigolé toute la journée, puis vers cinq heure du soir elle dut repartir. La nuit tomba une fois de plus sur le studio et chacun s’enferma dans sa chambre.


Comme chaque nuit, un vent froid s’engouffra dans le salon et Bill arriva. Il chuchota un charmant « bonsoir » aux creux de mon oreille. Je me retournai pour lui faire face. Aujourd’hui c’est à moi de parler. Il le comprit immédiatement en lisant mes pensées et partit chercher les autres. Tous s’assirent autour de la table basse. Tom et Georg prirent les deux fauteuils et Bill se mit vers moi sur le canapé pour me protéger. La tension régnait dans la pièce. Tout le monde était tendu et n’osait faire le premier pas. C’est Tom qui se lança en premier :
« -Tu m’as promis hier de m’expliquer ! Je tiens à savoir si je te tue ou pas… »

Au mot « tuer » Bill lança un rugissement sourd au fond de sa gorge. Afin d’éviter tout conflit je commençai à leur expliquer ce que j’étais. La raison pour laquelle j’étais à l’hôtel, la raison pour laquelle j’ai tué Gustav, ce que ma mère m’a raconté sur ma famille, ma nouvelle mission, ma visite en Italie et surtout, les propos que l’inconnu à divulguer sur moi et son plan de chasse des vampires.

A la fin de mon récit, tous se turent un peu choqué par ce que je venais de leur apprendre. Bill me regarda un peu perdu et dans un instant de doute me dit :

«- Tu… Tu vas vraiment me tuer ?

Je le regardai d’un regard accusateur. Comment pouvait-il s’imaginer que je le tue !

-Noooon ! Ca va pas la tête ?! Tant que je le pourrai, je ne te tuerais pas !! Comment peux-tu imaginer que je puisse vivre sans toi ?! Et si par malchance un manipulateur faisait en sorte que je te tus, je mourrai avec toi… Vivre sans toi se serai pire que de mourir sans t’avoir connu. Mais si je me faisais manipuler, je voudrais que tu me tues. Je n’ai pas envie de te faire du mal… »

Rien que de l’imaginer sans moi, rien que d’imaginer se séparer, rien que de s’imaginer l’un sans l’autre, nous nous sommes mis à pleurer. C’est la deuxième fois que je vis à quoi ressemblaient des larmes de vampire. Ces larmes rouges comme le sang qui entache son visage au teint de lune. Il me prit dans ses bras. Je fis de même. En cet instant rien ne comptait plus que nous.« -Je t’aime tellement… » Lui chuchotais-je a l’oreille. A cet instant je sentis l’étreinte se resserrer un peu plus.
« Moi aussi je t’aime si fort… » Me répondit-il. Puis l’étreinte se défit et Bill lança un regard très sérieux aux autres :« - Nous devons aller en parler au conseil. Si les Hunters savent notre point faible, c’est qu’il ya un mouchard parmi nous. Alex… ça ne me plait pas de t’emmener là-bas. Tu resteras ici. Je n’ai pas envie de te voir mordre par l’un de nous… surtout par un…
-…moi je pense au contraire qu’on devrait l’emmener ! Il ne nous croirons pas si nous ne leur apportons pas le témoin ! Le coupa Tom.
-Et tu fais quoi si elle se fait mordre par un des membres du conseil ?! Tu sais que ce sont tous…
-…Des sangs purs ? Et alors ?! On est 3 vampires dont 2 sangs purs royaux ! Que veux tu qui lui arrive ?! Un de nous deux est plus puissant que le quart du conseil ! S’il le faut… je la défendrais aussi… alors tu es d’accord ?!
-…
L’androgyne ne disait plus rien. Il était perdue dans ses pensées, dubitatif des propos de son frère.
-Bill, Tom… j’ai une question...
Les deux paires d’yeux se braquèrent sur moi simultanément.-Ca fait quoi au juste si je me fais mordre ?... C’est si gênant que ça ?! En plus Tom m’a dit que ceux qui enfreignaient la règle était tué…
- Bien sûr que c’est gênant! répondit immédiatement Bill. Déjà il y a le risque qu’il te vide de tout ton sang, mais si en plus c’est un vampire de sang pur qui te mord…
-…Tu subiras une lente transformation en vampire… Puis si celui qui t’as mordu ne t’offre pas son sang à son tour tu mourras. Ce genre de chose ne se produit qu’avec les sangs purs.

J’en avais des frissons dans le dos. C’est vrai que ce serai emmener l’agneau dans une cage remplit de fauves. Mais s’il faut que j’y aille pour tenter de rétablir la paix alors j’irai. C’est ce que je m’étais promise lorsque j’avais quitté la villa de Mirto.

-Et puis… Les règles c’est comme partout… m’expliqua Bill. En général il n’y a que ceux qui les écrivent ou encore ceux qui sont bien placé qui peuvent les enfreindre sans être réprimander… Ceux du conseil par exemple ne craignent rien… ou les sangs purs en plus général !
-C’est pas grave… J’irai quand même s’il le faut…

Après ce que je venais de dire, Bill me regardait pas convaincu du tout. De plus ma salive se bloquait au niveau de ma gorge à cause de la pression que je venais de me mettre inconsciemment sur les épaules. De peur de faire un « gloups » trop fort je la retenais d’avantage.

-Tu es sûre que tu veux y aller ?! Tu n’es pas obliger tu sais…

J’hochai la tête. Puis manquant de m’étouffer je m’éclipsai aux toilettes. Une fois enfermée je pu me remettre les idées en places. Je n’en revenais toujours pas de ce que je venais de dire. Des flashs de ma mésaventure de la nuit dernière refirent surface. La peur me paralysa une fraction de seconde. Non ! Je me l’étais promise… pas de peur pour moi ! Je suis ressorti des toilettes un peu plus assurée. Même si ce n’étais pas encore ça qui étais ça.
Les garçons avaient déjà revêtu leurs manteaux. Je partis chercher le mien dans la penderie, et nous partîmes dans le van. Le long du trajet Bill me tint la main. Il devait sentir que je n’étais pas tout à fait rassurée. Je devinais aussi qu’il était aussi anxieux que moi. Il me regardait toujours avec son aire de dire
« tu es vraiment sure ?! On peut encore faire demi tour!» mais je ne lui répondais pas. Au contraire, j’appuyai ma tête contre son épaule.

Le trajet me paru interminable. Heureusement que Tom était là avec ses fameuses blagues ! Ca décontractait un peu l’atmosphère… même si au bout d’une heure j’en avais plein la tête ! Georg se contentait de subir et de rire de lui-même. Des fois je me demande s’il se rend compte qu’il s’en prend plein la tête ?! Quand enfin nous sommes arrivés. Le van se gara devant un énorme bâtiment. Sur l’enseigne était écrit : « Universal Music corporation». Qui aurait deviné que c’était ça le conseil si dangereux…
Revenir en haut Aller en bas
http://yuka26.skyrock.com/
colombe89
1oo % Eux
avatar

Nombre de messages : 1208
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Dim 17 Aoû - 17:04

ptdr l'épisode des cigarette, tu lui tape la main. J'ai eu la vision de ca, j'étais mdr.
J'aime!!!

_________________
Dans les étoiles avec 4 anges depuis le 9 et 11 mars 2008.
20, 21 et 22 juin 2008 <333
Que de rencontre géniale... et pas seulement qu'avec le groupe!

Il a pris nos BD *_*
Revenir en haut Aller en bas
Stef [BG]
Addict-TH
avatar

Nombre de messages : 2138
Age : 24
Localisation : into the blue
Chanson préférée : Schwarz
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Dim 17 Aoû - 19:21

"Puis si celui qui t’as mordu ne t’offre pas son sang à son tour tu mourras."
mieux vaux mourir que finir level E! Wink

_________________
Seas cry out butchering this tragic soul without hope
their frailty is broken and now fades into the blue
...
Revenir en haut Aller en bas
yuka26
Femme d'un membre du groupe.
avatar

Nombre de messages : 6231
Age : 28
Localisation : on va dire Dijon
Chanson préférée : ...bonne question?! Oo
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Dim 17 Aoû - 23:08

Oui c'est sur! XDD Mais elle meurt peut-etre en se consumant a petit feu! C'est horrible aussi de souffrir...
Revenir en haut Aller en bas
http://yuka26.skyrock.com/
Stef [BG]
Addict-TH
avatar

Nombre de messages : 2138
Age : 24
Localisation : into the blue
Chanson préférée : Schwarz
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Mar 26 Aoû - 14:09

1 point
brouuuu j'en ai des frissons rien qu'a y penser ><

_________________
Seas cry out butchering this tragic soul without hope
their frailty is broken and now fades into the blue
...
Revenir en haut Aller en bas
yuka26
Femme d'un membre du groupe.
avatar

Nombre de messages : 6231
Age : 28
Localisation : on va dire Dijon
Chanson préférée : ...bonne question?! Oo
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Lun 27 Oct - 23:27

Si ça vous interresse, sur mon blog de fiction j'ai mis le début de BD y correspondant!! ^^
*jl'ai fait pour un concours!*
Revenir en haut Aller en bas
http://yuka26.skyrock.com/
Stef [BG]
Addict-TH
avatar

Nombre de messages : 2138
Age : 24
Localisation : into the blue
Chanson préférée : Schwarz
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Mer 29 Oct - 19:34

jadore en BD aussi t'es vraiment trop douée *_*

_________________
Seas cry out butchering this tragic soul without hope
their frailty is broken and now fades into the blue
...
Revenir en haut Aller en bas
yuka26
Femme d'un membre du groupe.
avatar

Nombre de messages : 6231
Age : 28
Localisation : on va dire Dijon
Chanson préférée : ...bonne question?! Oo
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Ven 31 Oct - 0:29

Merci! ^^" Perso je trouve que les dessins, a part quelques raté ça va! Mais c'es l'histoire qui est bizarre! il m'aurait fallt quelques pages de plus pour relier les différentes parties de la fiction!

_____________________________________________________________

Chapitre 16 ~ Entre révelation et mystère


Nous descendîmes du van. Bill et Tom m’en cadrèrent immédiatement. Mon pouls s’accéléra. Nous sommes entrés dans l’immense immeuble. Dans le hall se trouvait une jeune fille forte accueillante. Elle nous sourie et nous salua. Tom m’expliqua que le bâtiment n’abritait pas que des vampires. On y trouvait aussi des humains ignorant ou encore avide de pouvoir. Certains étaient allé jusqu’à faire un pacte avec des vampires haut placé pour assurer leur transformation. Il ne se doutait pas que dès qu’ils seront inutiles ils serviront tout simplement de repas.

Nous avancions calmement jusqu'à l’ascenseur. Bill me prit la main. Deux étages plus haut, l’ascenseur s’arrêta pour prendre un passager en cours de route. Un homme nous rejoint dans l’étroite pièce. Costard, cravate, et regard hautain, dès sont arrivé il me fixa. Après une courte hésitation il se plaça devant moi. L’ascenseur redémarra son ascension. Il se plaisait à m’épier régulièrement. A chaque regard je le voyais renifler l’air ambiant. Les jumeaux se déplacèrent légèrement devant moi pour me protéger. Je l’avais compris dès son premier regard, son air de dégoût en me voyant, cet homme était un vampire. Ses yeux avaient la même lueur rouge que lorsque Tom avait essayé de me mordre. J’étais bien un agneau dans une cage remplit de fauve. La gorge de Bill grognait déjà. Il serra encore un peu plus ma main. Puis me dit avec un simple regard que cet homme était très haut placé et qu’il était dangereux. Je ne devais en aucun cas me retrouver seule face a lui. L’ascenseur s’arrêta une deuxième fois au 4ème étage. Une dizaine de gens sont rentrés nous rejoindre, mais pas d’autre vampire. L’homme au costard cravate était au bord du supplice dans cette foule d’humain. La sueur perlait le long de son front, sa mâchoire se resserrait. Il avait envi de tout ce sang. Puis toute la foule finie par s’éclipser. Il ne resta qu’une seule humaine dans la cabine : moi. Ses yeux aux regards bestiaux jonglaient entre moi et les jumeaux. L’ascenseur annonça le 8ème étage. Il descendit. La tension retomba, je soupirais intérieurement. Quand l’ascenseur redémarra pour son ultime arrêt, je jetai un coup d’œil à Bill. Il n’avait pas bougé d’un pli. Son regard semblait toujours méfiant, froid, imposant. Il n’avait toujours pas desserré sa main. Les traits de son visage criaient :
« c’était une mauvaise idée de venir ici avec elle ! ». L’ascenseur arriva enfin en haut. La sonnerie du 10ème étage retenti comme une délivrance.

Tout le petit monde sortit, moi aussi, toujours protégé par les jumeaux. Nous avons avancé dans le long couloir qui s’offrait à nous. Les murs étaient recouvert de disques et autres récompenses que les célébrités avaient gagné dans les 4 coins du monde. J’en aperçu plusieurs portant le nom du groupe. Bill s’arrêta même un instant pour me montrer ce qu’il avait gagné, où, et comment. Malgré l’atmosphère tendu depuis le départ, il fini par se détendre jusqu’à se retrouver tout excité de m’expliqué sa joie lors des remises de prix. Tom le ramena un peu a la réalité, car le temps nous manquait jusqu’au levé du jour.

Le grand patron résidait dans le dernier bureau. Bill frappa. Une voix très grave nous somma d’entrer. La porte s’ouvrit sur ce grand bureau tout vitré. On y découvrit un vieil homme, sur son fauteuil, attendant son café journalier. Bien qu’étant le chef de toute cette industrie et le chef du conseil des vampires, il ne paraissait pas du tout effrayant. Je dirai même qu’il avait un coté amical. Bill et Tom avaient eux même relâché ma protection. Le vieillard se leva et vint nous saluer. Il fit même une petite touche d’humour en se moquant du tee-shirt de Georg. L’atmosphère était plutôt détendue, semblable a des retrouvailles avec de vieux amis. Puis il nous fit s’assoir autour de son bureau et demanda du café supplémentaire. Dès cet instant, tout redevint tendu. J’avais parlée trop vite. Le vieil homme ne dit qu’un mot :
« Venons en au faits…que venez vous faire ici ? »

La phrase coupa net à l’atmosphère amicale. Les traits du vieux vampire se sont subitement tirés. Son teint parfait malgré ses rides, se laissait recouvrir d’un filet de sueur. Le silence plomba la pièce. Les jumeaux s’échangèrent un regard avant que Tom n’entama le problème :

"-Notre présence ici est d’une importance capitale. La guerre va être déclarée sous peu. Nous devons nous tenir prêt.

-Je suis désolé, monseigneur, mais je ne comprends pas un piètre mot de ce que vous énoncé…hem !...désolé je reprends… J’ai décidément du mal avec le vocabulaire de ce nouveau siècle…"

Il marque une pause puits réitéra:

"-Je disais que je ne comprenais rien… pourquoi me parlez-vous de guerre ?"

Bill lui répondit :

"-Les Hunters nous tiennent ! Ils doivent avoir des informateurs pour nous connaitre aussi parfaitement. Ils savent qui sont les sang pures… et aussi qui domine notre race. D’après les dires de notre amie, ils ont mis en place un plan… une chasse ! Si nous ne faisons rien nous mourrons tous…
-Bien… Mais la mémoire humaine est tout ce qu’il ya de plus flou. Devons nous nous y fier tout de même ?… Mmh… Je ne vois qu’une seule solution : Êtes vous sur de ce que vous avancer mademoiselle ?"

Tous les yeux se braquèrent sur moi. Je ne m’attendais pas à devoir intervenir aussi rapidement. Mes yeux recherchèrent ceux de mon amant. Quand ils les eurent trouvés, mes idées se repositionnèrent. Le regard de l’ancien me pétrifiait. Un léger « oui » à moitié étouffé par mon souffle court, sorti du fond de ma gorge.

"-Dans ce cas savent-ils comment nous tuer ?! "

Les yeux aux reflets rouges du vieille homme insistèrent une fois de plus sur ma conscience ébranlée. Un deuxième « oui » ressortit de ma gorge.

Le vieil homme se tassa dans son luxueux fauteuil. Malgré son visage immobile et insondable la peur se dessinait par les vas et viens de sa pomme d’Adam. Il était tourmenté. Je fixais sans les voir les aller retour de sa pomme quand elle s’arrêta net. Surprise, je jetai un coup d’œil sur son visage. Il me regardait. Aucun bruit dans la pièce. Je n’entendais que le bruit de mon pouls qui battait de plus en plus fort sur mes tempes. Soudain il s’approcha de moi une dernière fois et dit :

" -Comment avez vous su tout ce que vous avancez mademoiselle ?"

Bill se raidit. Tom déglutit. Georg quand à lui me fixait d’un air inquiet. Personnellement je me liquéfiais totalement. Je ne savais pas comment répondre sans qu’il n’y ai de malentendu. Je ne savais même pas si ma bouche daignerait s’ouvrir. Me voyant pris dans une torpeur, le directeur tenta de se rendre plus agréable :

"-Je ne vais pas vous mordre ! Ni vous rendre coupable de ce que vous n’êtes pas… Voyer vous, en tant que sang noble, j’ai également un don spécial. Ce don me permet de savoir si une personne ment ou pas… Jusqu’à présent vous avez dit la vérité… pourquoi ne pas continuer ?"

Je ravalais, non sans difficulté ma salive et répondit a son interrogation :

"-Je…Je suis une ex-hunter… Je me suis fâché contre le chef du clan, et je lui ai promis quelque chose. Je ne souhaite pas cette guerre… c’est la raison pour laquelle je suis partie ! C’est aussi lié à la promesse que je lui ai faite et que je compte bien tenir… "

Le chef du conseil sembla soudainement livide. Il devait savoir que je disais la vérité… une vérité qui n’était peut-être pas bonne à dire. Il me regarda songeur avant de ne proclamer :

« -Je vais tout de suite prévenir le conseil des nobles. C’est une affaire de la plus haute importance. Mais pour qu’ils aient été aussi bien informé il doit y avoir un mouchard. Serait-ce vous ? »

Toutes les personnes présentes dans la pièce me regardèrent. Bill semblait avoir confiance en moi. Peut-être avait-il lu dans mes pensées… Tom me regardait d’un air suspicieux, mais a contempler le visage de son frère, il devinait que je n’avais rien à voir avec « le mouchard ». Georg lui semblait plus surpris qu’autre chose. Il n’avait surement pas pensé à cette éventualité ! Même le vieillard, malgré sa question ne doutait pas de moi. Je n’avais aucune crainte à répondre : « non, je n’ai rien à voir avec ceci. Je n’ai été informé en rien de tout cela…»

Un souffle d’apaisement envahit la pièce. Mais je souhaitais en connaitre plus sur les vampires, sur les sangs pures, leur hiérarchie, sur le conseil… J’allais oser demander quelques questions quand la porte du bureau s’ouvrit. Une jeune demoiselle, la même que lorsque j’avais pénétré dans la pièce, vint apporter le café. Je ravalais donc mes interrogations pour plus tard. L’ambiance redevint subitement celle du début. Je ne sais pas si les autres le remarquèrent, mais le directeur glissa une enveloppe timbrée « urgent » dans la poche de la jeune femme. Je l’entendis malgré le bruit ambiant et mes pauvres oreilles d’humaines, lui chuchoter au creux de l’oreille : « réunit le conseil pour demain soir. Situation d’urgence. »

Cette jeune fille, tout ce qu’il y a de plus humaine, devait surement en savoir plus que moi sur ce qui allait ce passer. Prise dans mes pensées, je n’avais pas remarqué que les autres c’étaient relevé pour partir. Un peu prise au dépourvu, je me levais le plus rapidement possible pour les suivre.

Nous nous dirigions vers l’ascenseur et le directeur ne nous avait toujours pas quitté. Devant la porte, il nous annonça qu’il souhaitait nous raccompagner jusqu’à la porte. Les garçons ne semblaient pas inquiets par sa présence, au contraire. On peut dire que ce qui m’encadrait a l’entrée, m’avait délaissé à la sortie. Les numéros des étages défilaient sans interruption. Nous nous apprêtions à sortir au rez-de-chaussée quand des cris hystériques se firent entendre. Nous ne savions pas comment, mais les fans étaient au courant de leur venue a Universal. Les caméras et le projecteur étaient visibles depuis le hall. Tous attendaient la sortie du groupe. En entendant les cris désespérés d’une jeune fille, peut-être du même âge que moi, mon corps ce bloqua.


_________________________
je viens de le finir! ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://yuka26.skyrock.com/
Stef [BG]
Addict-TH
avatar

Nombre de messages : 2138
Age : 24
Localisation : into the blue
Chanson préférée : Schwarz
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Jeu 13 Nov - 20:02

gnaaaaaaaaaaaaaaa trop bon!!!!!!
la suite!!!! =D pleaaaaaaase

_________________
Seas cry out butchering this tragic soul without hope
their frailty is broken and now fades into the blue
...
Revenir en haut Aller en bas
yuka26
Femme d'un membre du groupe.
avatar

Nombre de messages : 6231
Age : 28
Localisation : on va dire Dijon
Chanson préférée : ...bonne question?! Oo
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Jeu 13 Nov - 20:08

Merci Océane! lol
J'ai presuqe fini la suite! ^^ T'en a de la chance!Tu pourra bientôt la lire! XD
Revenir en haut Aller en bas
http://yuka26.skyrock.com/
yuka26
Femme d'un membre du groupe.
avatar

Nombre de messages : 6231
Age : 28
Localisation : on va dire Dijon
Chanson préférée : ...bonne question?! Oo
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Jeu 13 Nov - 23:02

Chapitre 16 ~ Maladie d’amour

« Bill je t’aime !!! » « Toooommm ! » «kyyyyaaaaaa »

Et tant d’autres paroles sans sens. Juste criées par un surplus d’hormones, leur hurlement me hérissait le dos. En effet, j’étais celle qui comptait le plus aux yeux de Bill. Celle qui l’aimait autant que ce qu’il m’aimait. Comment ses folles pourraient comprendre que leur idole est plus que ce qu’elles voient de lui ? Qu’il n’en a rien à faire de leurs cris de désespoir. De toute façon il ne peut rien faire pour elle…si…juste deux ou trois : leur signer des bout de papier, les regarder ne serais-ce qu’une seconde dans les yeux, leur sourire, et continuer de chanter. Ni plus, ni moins. J’avais beau avoir mon opinion sur ces filles, et compatir pour certaines d’entre elle, en cet instant je ne ressentais qu’une chose : de la jalousie.

Ils devaient aller les voir. Ils devaient leur faire plaisirs. Ils devaient leur sourire. Mais moi je devais rester à l’écart. Les regarder, LE regarder, faire les beaux yeux à ses folles à moitiés dénudées malgré la température sibérienne. Je ne pouvais décemment pas me montrer devant elles. Que penseraient-elles ?! Que je suis une prostitué payé par ses soins et que j’en profite pour me faire passer par sa petite amie ?! Que je suis une fille embauché par la production pour montrer qu’il n’est pas homosexuel ?! Ou simplement pour faire scandale ?!

Je me ferais alors huée de tous les côtés, insultée de surplus, et je devrais serrer les dents sans rien dire… Pas pour moi ! Je préfère encore souffrir de ma jalousie. Encadrer et protéger par le directeur, nous attendons patiemment que le van s’arrête devant la porte de derrière. Malgré la souffrance que ça me fait, je les distingue à travers les écrans de surveillance. Je LE regarde faire semblant d’être heureux. Peut-être l’est-il vraiment ?! Après tout qui ne serait pas content de rencontrer des personnes qui vous admirent ?! Je ne peux pas détourner mes yeux de l’écran. Je compte les fans qui lui restent à saluer. J’ai compté celles auxquelles il a sourie, celles auxquelles il a signé un autographe, mais la seconde d’après j’avais déjà oublié où il en était. Vivement qu’on soit de nouveau en huit clos au studio.

Perdue dans mes pensées, le directeur me fit revenir sur terre. Il me conduisit vers la porte de derrière. Puis il mit fin au silence, et par la même occasion a mes pensées :


« -Jai sentis tout a l’heure que certaines questions vous brûlaient les lèvres. Je vous en prie. Posez-les. Nous sommes ici isolés du reste du bâtiment, j’y répondrais sans crainte. C’est le seul lieu où les murs n’ont pas d’oreille. Mais faite vite ! Le van ne devrait pas tarder à arriver !
-Euuh …d’accord ! Mais je ne sais pas par ou commencer !
-Commencer par ce qui vous tient le plus a cœur.
-Alors dans ce cas, je voudrais savoir qui sont les Tokio Hotel pour vous… et aussi les liens entre le conseil et eux… votre rôle au sein du conseil… et aussi peut-être…
-Stop ! Commençons dans l’ordre. Les Tokio Hotel sont pour moi quelque chose de précieux. Surtout les jumeaux. Je ne sais pas si vous connaissez notre régime alimentaire actuel et l’histoire qui va avec… »

Je fis signe que oui.

« -J’étais là ce soir là. Je les ai bien observés. Vous savez je suis vieux de plus de 1900ans. Des vampires et des humains j’en ai vu. J’ai même tout vu ! Toutes les guerres qui se sont succédées… Pour tout vous dire j’avais perdu tout espoir de réconciliation avec les humains. J’ai vécu exactement 786ans en ermite. Les humains ont maudit mon château, et on m’a renommé Dracula. Après ses années je suis arrivé à la conclusion que je devais tout de même faire quelque chose. C’est pourquoi au fur et a mesure, j’ai gravit les échelons jusqu’a maitre du conseil des vampires. Mon rôle est d’accorder ou de réfuter les propositions de notre peuple. Je suis également l’unique qui peut décider de la guerre. Pour ne pas donner de jugement trop arbitraire, le conseil est divisé en 2. Les uns me montre les côtés positifs des demandes et les autres le coté négatif et je tranche. Ca fait des siècles que je fais ça. Mais au fur et à mesure que la situation avec les humains s’envenime, les vampires me réclament des demandes de plus en plus horrible et cruel. Je sentais que la guerre allait bientôt ce profilé. C’était inéluctable. Pourtant quand j’ai rencontré les jumeaux j’ai immédiatement su que tout dépendrais d’eux. Ca c’est vérifié avec le régime alimentaire de Bill! Ce sont pour moi des anges déchus venu se racheter sur terre en rétablissant la paix avec les humains. Je pense aussi que c’est pour cela que votre amour est autant et improbablement intense. Pour moi c’est écris.

Il fit une pause puis repris:

On leur a aussi trouvé un autre phénomène étrange qui confirmerait mes hypothèses. En tant que sang pure, je ne peux pas leur résister. Et il en va de même pour tous les autres sangs purs. Ils sont nés avec ce qu’on appelle « le sang royaux ». Ils sont donc beaucoup plus puissants que les autres vampires. Ils peuvent sans problème exercé leur magnétisme sur nous. Ce dont leur permet de créé de nouveaux vampires, des vampires a leur images. Une sorte d’évolution de la race du vampire. Les vampires qui les suivent, si on en croit les écrits, connaitrons le bonheur et la paix intérieur. Il est aussi dit que de part leur sacrifice personnel ils rétabliront l’équilibre inscrit entre les 2 races... Mais je n’en sais pas plus !»

Le silence revint. Je ne savais pas quoi dire suite à ce que je venais d’entendre. J’y voyais un peu plus clair. Les Hunters n’avaient rien compris. Persuadés que Bill et Tom créés dans le sens d’augmenter le nombre de vampires, ils ont décidé de les tuer. Ils veulent tuer des innocents… Raison de plus pour que je les empêche de commettre cette erreur !

Mon estomac se noua. Comment leur faire entendre raison ? En plus, étant partie du clan ils ont peut-être cru que j’allais les dénoncer, ils ont du changer leur plans. Mais si je suis la seule a part Gabriel à pouvoir tuer les jumeaux…comment vont-ils agir ? Gabriel en personne ? Impossible… Il doit y avoir autre chose… quelque chose qui m’échappe.

Le van arriva devant la porte. Je remerciais plus que possible le directeur de m’avoir un peu éclairci certaines choses tout en me dirigeant vers le véhicule. Le trajet fut paisible. Bill jouait avec mes doigts, Tom mit la musique à fond dans ses oreilles et Georg réfléchissait le visage collé contre la vitre. La music de Tom était tellement forte que je pouvais l’entendre malgré qu’il ait mis des écouteurs.

Nous arrivâmes sans problème devant le studio. Le jour se levait. Je n’avais pas besoin de regarder le ciel pour le savoir. Je sentais juste la peau de Bill se réchauffer doucement. Le chauffeur (Laurent) se gara tranquillement et nous descendîmes du van. Je me collais contre le corps de Bill maintenant complètement réchauffé. Il rit. Je regardais son sourire. Il n’avait rien à voir avec celui qu’il avait lancé il y a quelques heures aux fans. Il était beaucoup plus intense…et il était pour moi et moi seule. Pourtant une pointe de jalousie restait ancrée encore en moi. Je le serrai un peu plus contre moi. Mes yeux se fermèrent.

Mon androgyne me réveilla doucement en caressant ma joue et en me baisant le front. Je me dirigeais vers le canapé qui me servait de lit quand sa main me retint. Tout en m’enlaçant il me fit monter les escaliers. Etant difficile de marcher dans cette position, je fini involontairement par me retrouver allongée sur les escaliers. Je n’avais pas trop mal ! Juste aux abdos a force de rire. Bill s’en était plié en deux contre la rampe. Tom qui nous suivait de peu me vit également dans ma superbe pose ! Il nous regarda d’un regard étonné suivit un sourire aux lèvres, sans trop comprendre pourquoi et comment j’avais fait. Après une minute d’hésitation il finit par m’enjamber.

Une fois remise de ma « boulette » je me relevai enfin. Mon amant m’enlaça de nouveau et me baisa la joue et le cou. Des frissons parcoururent ma moelle épinière. Il défit son étreinte et me tira par la main jusqu’à sa chambre. Une fois a l’intérieur il m’emmena jusque sur son lit, m’allongea et me borda. Mon androgyne me baisa le front comme une mère dit bonne nuit a son enfant. Mes joues s’empourprèrent, gênées par ma faiblesse humaine qui m’obligeait à dormir un tant soit peu. Il s’allongea par-dessus la couverture alors que j’étais en dessous, et commença à me caresser la joue et a toucher mes cheveux. Comment voulait-il que je m’endorme alors que mon cœur cognait dans ma poitrine à vive allure ?! Il continua ses gestes doux et fins sans relâche jusqu'à ce que mes paupières aient raison de mon cœur. Je m’endormi dans un sommeil noir et profond.

Tout était paisible…Quand un bruit de verre brisé me réveilla en sursaut. Bill était assis sur le lit, aux aguets.
Revenir en haut Aller en bas
http://yuka26.skyrock.com/
Low'
Addict-TH
avatar

Nombre de messages : 3693
Age : 21
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Dim 16 Nov - 20:20

j'ai tout lu !!!
jusque la xD

jsui précé de voir la suite maintenan je suis acro ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://ptite-choukette-xd.skyrock.com
yuka26
Femme d'un membre du groupe.
avatar

Nombre de messages : 6231
Age : 28
Localisation : on va dire Dijon
Chanson préférée : ...bonne question?! Oo
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Dim 16 Nov - 20:36

Mici Lorie d'être courageuse et d'avoir tout lu! lol
la suite est pas encore écrite...va falloire patienter dslé! XD
Revenir en haut Aller en bas
http://yuka26.skyrock.com/
Low'
Addict-TH
avatar

Nombre de messages : 3693
Age : 21
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Dim 16 Nov - 20:43

ba maintenan que chui lancer dans le truc xD

j'éspere que tu la fera bientot ^^

*a cause de toi jme suis mi a dessiner un bill (qui ressemble pas super a bill) vampires ^^
*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://ptite-choukette-xd.skyrock.com
yuka26
Femme d'un membre du groupe.
avatar

Nombre de messages : 6231
Age : 28
Localisation : on va dire Dijon
Chanson préférée : ...bonne question?! Oo
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Dim 16 Nov - 21:08

mdr !!! Si tu vas sur mon blog de fiction, tu verra plein d'image en rapport avec les chapitre! lol
Revenir en haut Aller en bas
http://yuka26.skyrock.com/
Low'
Addict-TH
avatar

Nombre de messages : 3693
Age : 21
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Dim 16 Nov - 21:10

ha tien jvais aller voir !!!
c'est yuka26-fic-th j'suppose ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://ptite-choukette-xd.skyrock.com
yuka26
Femme d'un membre du groupe.
avatar

Nombre de messages : 6231
Age : 28
Localisation : on va dire Dijon
Chanson préférée : ...bonne question?! Oo
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Dim 16 Nov - 21:37

oui c'est ça! ^^
Je sui en train de refaire tout les montage en plus jolie! XD
Revenir en haut Aller en bas
http://yuka26.skyrock.com/
Low'
Addict-TH
avatar

Nombre de messages : 3693
Age : 21
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Dim 16 Nov - 21:39

ok
ba je les est vu, certain son bien !
j'aime trop quand tu fait les yeux rouge de bill ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://ptite-choukette-xd.skyrock.com
yuka26
Femme d'un membre du groupe.
avatar

Nombre de messages : 6231
Age : 28
Localisation : on va dire Dijon
Chanson préférée : ...bonne question?! Oo
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Dim 16 Nov - 21:45

ca lui va trop bien de toute façon le vampire! XD
Revenir en haut Aller en bas
http://yuka26.skyrock.com/
Low'
Addict-TH
avatar

Nombre de messages : 3693
Age : 21
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Dim 16 Nov - 21:45

oui je trouve aussi ^^

*je regarde les video de "votre voyage" ^^ *

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://ptite-choukette-xd.skyrock.com
yuka26
Femme d'un membre du groupe.
avatar

Nombre de messages : 6231
Age : 28
Localisation : on va dire Dijon
Chanson préférée : ...bonne question?! Oo
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Dim 16 Nov - 21:54

lol tu dois bien t'amuser! MDR
Revenir en haut Aller en bas
http://yuka26.skyrock.com/
Low'
Addict-TH
avatar

Nombre de messages : 3693
Age : 21
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Dim 16 Nov - 21:55

j'ai fini xD
tu me fait toujours rire ^^
jme demande si je suis comme ca ou pire quand on me film moi
je crois que souvent je suis pire xD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://ptite-choukette-xd.skyrock.com
yuka26
Femme d'un membre du groupe.
avatar

Nombre de messages : 6231
Age : 28
Localisation : on va dire Dijon
Chanson préférée : ...bonne question?! Oo
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   Jeu 4 Déc - 22:21

Chapitre 17: La peur au ventre et les sens en ébullitions


Dans la panique il se leva et accouru en bas. Je décidais de le suivre, dans la même fougue. Je me levais si brutalement que je devins aveugle. Je du attendre un instant que ma vue revienne avant de poursuivre mon élancé. Mes jambes encore molles avaient décidées que je n'irais pas aussi vite que je le voudrais. Je pris donc mon mal en patience et suivit le rythme que mon corps avait décidé pour moi. Tout semblait calme à présent. Aucun bruit. J'avais descendu les escaliers et n'osait pas pencher la tête pour savoir ce qu'il se passait. Mon cœur se mit à battre à vive allure. Je pris une inspiration pour me calmer et me décida enfin à pencher la tête.

Je ne vis pas grand-chose. Il y avait toujours le même salon bordélique, mais personne d'autre. Où se trouvais Bill et les autres ? Je continuais à avancé non sans craintes dans la pièce déserte. Je me rapprochais doucement de l'embrasure de la cuisine quand je sentis sur mon visage la brise fraiche et humide d'une journée de pluie. Je n'entendais aucun bruit.

Après une seconde d'hésitation je pénétrai dans la cuisine. Bill, Tom et Georg étaient là, muet. Leur visage ne fixait pas la fenêtre...il regardait au sol. Je continuais mon élancé et les rejoins doucement. Je me suis arrêtée quand mon pied frôla un éclat de verre. La vitre avait été brisée.

Mes yeux parcoururent leur visage à la recherche d'une explication. C'est alors que je me rendis compte que Bill tenait un bout de papier froissé entre ses doigts. Tom quand a lui tenait une pierre blanchâtre et un reste de ficelle. L'angoisse monta en moi. Le silence devenait effrayant.

«-Qu'est-ce que c'est ?! »

Leurs yeux pétrifiés se retournèrent vers moi. Je savais pertinemment qu'ils n'avaient pas compris ma phrase, mais elle suffit à les réanimer un tant soit peu. Les mains de Bill se mirent à trembler. Avec réticence il me tandis le papier qu'il tenait entre ses doigts. Son regard perdu plongea dans le mien un court instant avant de se détourner.

Je saisis délicatement le bout de papier, et me mis à le lire. Tout ce que j'y vis c'est mon nom. Oui ! Alex en toute lettre... Le tout était surmonté d'une tache d'encre. La tâche d'encre chez les pirates était signe de mort et de malédiction. Pourtant, je n'avais rien à voir avec les pirates. Je pris le temps de regarder plus en détails ce bout de papier. J'essayais d'en voir le sens cacher. Peut-être qu'on voit quelque chose a travers la tâche ? Peut-être que mon nom lu a l'envers a une autre signification ?

C'est alors que je remarquai en bas à droite une signature. Pas grand-chose en fait ! On ne distinguait seulement qu'un « L » en majuscule d'imprimerie, style Gothique. Je réfléchis alors sur la signification de ce « L ». Je me doutais bien qu'il avait rapport avec les Hunters.... Mais quoi ?!

Je méditai ainsi sur mon bout de papier 2 heures au moins quand Bill me retira le papier des mains. Il le plia soigneusement et le mis dans la poche droite de son pantalon. En effet, cela ne servit a rien... je séchais! Nous devions profiter de l'instant présent. Car nous le pressentions tous, le calme n'allait pas durer. Ce papier était le message qui allait bouleverser notre existence. Pas besoin d'être divin pour la savoir !

La peur m'étreignit le ventre. Qu'allait-il se passer maintenant ?! Nous ne le savions pas. L'inconnu suffit à insuffler en nous ce sentiment de peur. Nous savions que ça allait bientôt arriver... quoi ? Ça nous l'ignorions. Ce que nous pressentions surtout que ce serait la fin de cette vie dont nous avions commencé à nous habituer. Notre instinct nous criait que notre fin était proche. Je ne m'étais jamais senti aussi proche de Bill. Jamais je n'avais vu pareille lueur dans ses yeux. Cette lueur qui ne faisait que refléter mon regard perdue et apeuré, si semblable au sien.

Je me perdais dans ce regard, reflet du mien, quand une étincelle fit brûler ses yeux souligner de noir. Un éclat brûlant, une flamme enivrante de désirs. Son souffle se rapprocha du mien. Nos haleines s'entremêlèrent avant que nos lèvres ne se consument totalement. Un dernier baiser ?! Non... c'était plus que ça. Le frottement de ses lèvres me brûlait, ses dents écorchèrent un bout de mes lèvres, faisant se mêler un goût de fer à notre baiser enivrant. Ce n'étais pas le dernier baiser, ce n'était pas un baiser d'adieu, c'était Le baiser. Un baiser sauvage, animal, mais tellement doux. Celui qui nous faisait oublier qui nous étions, celui qui enfouissait notre peur. Celui dont nous avions besoin pour s'assurer que nous étions toujours là pour l'autre, celui qui nous annonça que c'était le moment. Il fallait que nous y arrivions, nous le sentions, c'était maintenant ou jamais. Ses mains encore chaudes prirent les miennes et me dirigea de nouveau dans la chambre, sa chambre.

Nos mains maladroites et passionnée parcoururent nos corps, palpant nos peaux, nous déshabillant. Notre amour enfouissait la peur que nous ressentions. Nous pensions plus à rien. Juste à la flamme de nos cœurs et à l'appel de la chaire qui se faisait de plus en plus intense.

Le silence régnait dans la chambre quand il me susurra au creux de l'oreille :


« Je t'aime »

Tout s'enchaina suite à ses mots, ils brisèrent l'appréhension et nous délivrèrent de notre pudicité.
Ses lèvres parcoururent mon corps, mes doigts frôlèrent le siens, puis les rôles s'échangèrent. Ce qui se passa en suite restera intime. Le principal c'est que ce jour là, nous ne faisions plus qu'un. Un même esprit et un même corps, unis pour le bien comme pour le mal. J'étais lui, il était moi, et c'était le plus important.

Je n'oublierai jamais le regard fiévreux qu'il eu avant de nous unir, ce regard qui me voyait au supplice du désir. Je n'oublierai jamais ses caresses, parfois douce, parfois sauvage.
Je n'oublierai jamais son cri rauque qui prononça mon nom de façon si sensuelle.
Je n'oublierai jamais ses mèches folles qui me chatouillaient le visage quand il dormait sur ma poitrine.
Je ne l'oublierai jamais Lui, car il fut le premier et sera le dernier.

La nuit finit par tomber. La peur repris-le dessus. L'ambiance torride qui avait envahi la pièce il y a quelques heures c'était évaporé, laissant comme preuve uniquement quelques draps froissés.

Bill est partit se doucher quand la nuit arriva. Je le succédais dès qu'il sortit. J'allumai l'eau bouillante et restais dessous perdue par ce qu'il venait de ce passer. Je laissais glisser l'eau sur ma peau, essayant d'enfouir de nouveau la peur qui avait ressurgit. J'essayais tant bien que mal de me détendre, et même repensé à ce qui venait de ce passer ne suffit pas. Mon nom inscrit sur ce bout de papier revenait toujours dans ma tête me rendant folle et terrorisée.

Je souhaitais ne penser à rien. Même pas a l'eau qui ruisselait le long de mon corps. Je fermais les yeux et tentais de me perdre dans le vide.

Je ne sais pas combien de temps je suis restée ainsi. Assez pour que l'eau devienne froide et que ma peau frissonne. Mon exercice ne fut qu'un lamentable échec. Je n'arrivais pas à ne pas réfléchir. La lettre revenait toujours. Et sans cesse je revoyais mon prénom, la tâche....et le « L » en bas à droite.

Je sortis de la douche, me sécha et m'habilla. Il fallait que je regarde encore une fois ce mot. Après quelques fouilles, je retrouvai le pantalon de Bill. Le bout de papier dépassait toujours de la poche droite de son pantalon. Je dépliai soigneusement le papier et regarda une fois de plus le « L ». Je le présentai, cette fois ci j'allais trouver !

Je me rassis sur le rebord du lit et contempla cette unique lettre. Puis mon esprit compris au quart de tour. Je savais ! Au même moment, une porte claqua et tout s'enchaina très vite... le moment était venu.

_______________________________________________________________________________________
Voilou! XD Je sais c'est assez court, mais comme nous allons arriver au dénouement je voulais laisser encore un titi peu de suspence! lol
M'en voulez pas!!!! >_<"

J'espère que vous aimé toujours autant!
Revenir en haut Aller en bas
http://yuka26.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Terminée] Le secret de la célébrité...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminée] Le secret de la célébrité...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» 9th wonder secret of beatmaking?
» [THTV 2010] A1 Secret Test Drive - Tokio Hotel TV Special
» Secret Story 4
» [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]
» B.O "Un secret"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokio Hotel :: Autre :: Fan Fictions-
Sauter vers: