Tokio Hotel

Forum sur le Groupe Tokio Hotel
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Atme Weiter.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Atme Weiter
VSD Tokio Hotel
avatar

Nombre de messages : 798
Age : 29
Localisation : Entre les lignes d'un texte
Chanson préférée : Mate mon pseudo et devine x)
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Atme Weiter.   Mar 6 Nov - 17:30

Mon dernier bébé =)


I.Auch wenn das Meer unter Dir zerbricht.

Humpf...Tsch...Humpf...Tsch...Humpf...Tsch...
Seul le bruit du respirateur artificiel vient troubler le silence de la chambre dans laquelle repose un jeune homme. Ses longs cheveux bruns soigneusement placés sur la blancheur de l'oreiller et ses yeux fermés pourraient laisser croire qu'il dort, si des tuyaux ne partaient pas de ses bras pour rejoindre plusieurs perfusions. Coma de degré II, d'après les médecins. Coma de moyenne gravité. Abolition totale de la conscience. Bref. COMA.
C'est dingue comme un simple petit mot peut briser le destin de milliers de personnes en une seule fois. Le sien en premier. Celui de ses proches ensuite. Et pour finir, celui des autres. Oui, parfois, un simple mot peut gâcher bien des vies.
La porte qui s'ouvre en face de moi m'arrache à mes pensées.
-Comment il va ?
-Toujours pareil, le néant.
-T'es resté là toute la journée ?
-Ouais...
-Tom...Va faire un tour, va prendre l'air, manger un truc. Fais au moins quelques pas dans le couloir, histoire de te changer les idées !
-M'changer les idées ? Comment tu veux que j'me change les idées alors qu'un de mes meilleurs amis est là, dans un lit, à moitié mort ?
-Hey, reste calme, okay ? Hurler f'ra pas changer les choses !
-S'cuse.
Je me détourne vivement et sors. Gustav a raison. Hurler ne réveillera pas Georg...En même temps, tourner en rond dans un couloir qui pue l'éther et la maladie, ça sert à rien non plus. Je fais demi-tour pour retourner dans la chambre quand Gustav sort en trombe en criant qu'il a besoin d'un médecin. Je sens mon coeur tomber dans ma basket droite. Sans prendre le temps de le ramasser, je m'élance et pénètre dans la pièce juste à temps pour voir entrer une infirmière munie d'un defibrillateur...Elle choque mon pote une fois, puis une seconde...Son coeur ne réagit pas...
-NON ! GEORG, MERDE, BATS-TOI ! TU PEUX PAS NOUS LACHER MAINTENANT !
Un infirmier assez baraqué se précipite pour me calmer pendant qu'on choque une dernière fois Georg. Le petit bruit rassurant de l'électrocardiogramme me parvient et je m'écroule. La pression était trop forte, je craque. L'infirmier m'aide à me relever et me force à m'asseoir dans le fauteuil. Un Gustav' tout pâle s'approche de moi et serre ma main de toutes ses forces.
-Tu veux que j'appelle Bill ?
-Non...Laisse-le tranquille pour aujourd'hui, je crois qu'il a besoin de se retrouver un peu avec Cora...
-D'accord.
-Tu te rends compte ? Il est sous assistance respiratoire...Ca parait tellement ridicule, quand on sait que c'est lui qui a insisté pour qu'on calle le "Atme Weiter" dans Heilig...
J'éclate de rire en repensant à ce que je viens de dire. Mais mon hilarité se transforme soudain en un sanglot et je fonds en larmes.
-Tom...
-C'est ma faute, Gus...Ma faute !
-Non...
-Si ! C'est moi que le taxi aurait dû butter ! C'est moi qui faisais le con au milieu de la route ! Pas lui ! Et s'il...S'il avait pas voulu me protéger...S'il avait pas voulu jouer le grand frère protecteur comme il le faisait si souvent...
Mes larmes m'empêchent de continuer.
-Tom...Tu veux rentrer ? Allez, viens, j'te ramène...
-Ok...
Je me lève et m'approche de Georg, simplement pour lui dire que je m'en vais, au cas où il puisse m'entendre. Gus' fait la même chose, puis on sort de la chambre. Je ferme la porte et souris amèrement devant le numéro...483, comme une évidence.

_________________
Atme weiter wenn du kannst...Und vielleicht hörst du irgendwo mein s0s im radio...<3

Bonjour, je suis une peste.



Chez moi
Revenir en haut Aller en bas
http://atmeweiter.skyrock.com
Tokio_Hotesse
Addict-TH
avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 28
Localisation : La où bon me semble
Chanson préférée : Geisterfahrer
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Atme Weiter.   Mar 6 Nov - 17:52

Hannn!
T'as le chic pour me donner des frissons toi!
Pq tes fics ou Os elles sont toujours tristes?
Pq y'a tjs quelqu'un qui doit mourir, ou presque? Hein?
Sad I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://whatalonelyday.skyrock.com
Stef [BG]
Addict-TH
avatar

Nombre de messages : 2138
Age : 25
Localisation : into the blue
Chanson préférée : Schwarz
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Atme Weiter.   Mar 6 Nov - 18:03

c'st woaw jai les larmes au yeux a cause de toi ma chaussette! ='/
suite stp
c'est atroce... GEORRRRRRRRRRRRRRGGGGGGGGGGGGG Crying or Very sad

_________________
Seas cry out butchering this tragic soul without hope
their frailty is broken and now fades into the blue
...
Revenir en haut Aller en bas
Mnks
Admin
avatar

Nombre de messages : 1435
Age : 28
Localisation : Sous la Couette de Bill!
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Atme Weiter.   Mar 6 Nov - 23:57

Tokio_Hotesse a écrit:
Hannn!
T'as le chic pour me donner des frissons toi!
Pq tes fics ou Os elles sont toujours tristes?
Pq y'a tjs quelqu'un qui doit mourir, ou presque? Hein?
Sad I love you


J'adore

Je me demande la meme chose, un peu de joie ca ne ferai pas de mal! Mais bon ca ne sera pas aussi beau que la soufrance!


Suite of course!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://tokiohotel-4ever.forumpro.fr
Atme Weiter
VSD Tokio Hotel
avatar

Nombre de messages : 798
Age : 29
Localisation : Entre les lignes d'un texte
Chanson préférée : Mate mon pseudo et devine x)
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Atme Weiter.   Mer 7 Nov - 0:05

Perverse - J'y peux rien, ça m'vient comme ça. Y'a p't'etre une trop grande blessure pas cicatrisée en moi =) Mais hey, s0s elle est pas triste =)


Beubom - Pleure pas, il mourra pas...pour le moment =P


Chef - J'suis totalement d'accord avec toi =)




II.Egal wo du bist, komm und rette mich...

Je monte dans la voiture, Gus s'installe au volant et démarre sans attendre. Les rues de Hambourg défilent sous nos yeux, toutes illuminées. Il est seulement 17h30, mais il fait déjà presque nuit. On en en Décembre, c'est normal...Les décorations de Noël brillent un peu partout, déposées sur les maisons, aux fenêtre ou accrochées aux lampadaires municipaux. J'essaie de détourner mon regard quand on passe dans un quartier étudiants aux fenêtres illuminées, mais c'est plus fort que moi...
-Gus, arrête-toi, s'il te plait. J'vais continuer à pied.
-Quoi ?
Il freine brusquement et monte sur le trottoir.
-Mais Tom...
-Non, chut...J'ai...J'ai besoin de marcher.
Sans plus l'écouter, j'ouvre la portière et sors dans le froid de cette fin d'après-midi. J'attends qu'il ait redemarré pour me mettre en marche. Je passe devant les petites résidences, mes pas résonnant sur le goudron du trottoir. Et je m'arrête...Des ombres se découpent derrière la fenêtre d'une maison que je connais bien...C'est là que Coralie, la copine de Bill, vit, avec Marion et Harmony...Mon "ex" si on peut dire. J'arrive à discerner qui est qui mais une 4ème ombre apparaît...Et embrasse l'ombre d'Harmo...Mon coeur, qui était, je le rappelle, dans la basket droite après l'arrêt cardiaque de Georg, me fait des appels de phare désespérés depuis la flaque de neige fondue dans laquelle il a bondi...L'ombre de Cora m'apperçoit au moment où je le ramasse avant de m'enfuir à toutes jambes vers la lumière...La petite amie de mon frère se précipite hors de la maison et me rejoint dehors.
-Hey...
-Qu'est-ce qu'il se passe ? Y'a du nouveau pour Georg ?
-Non...J'passais juste par hasard...
-Oh.
Elle suit mon regard jusqu'à la fenêtre.
-Tom, tu sais...
-Elle est avec quelqu'un d'autre...
-Oui.
-C'est bien...Elle déteste être seule...
-Tu sais...J'pense pas qu'elle en soit vraiment amoureuse, c'est juste un béguin.
-C'est qui...?
-Mattéo, un d'ses collègues.
-Collègue ?
-Elle bosse dans une pizzeria, pour financer un peu ses études...
-Ah...
Avant, elle avait pas besoin. Elle avait même pas besoin de demander, elle avait tout ce qu'elle voulait...
-Elle a plus besoin de moi, alors...
-Tom...Tu...Euh...Elle pleure encore, la nuit. Elle refuse de laisser Mattéo vraiment entrer dans sa vie. C'est la première fois qu'il reste plus de 10 minutes à la maison, et Harmo pète déjà un câble...
-Alors pourquoi...
-Je sais pas ! Elle est complètement fermée à ce sujet, on a essayé de savoir, mais...Elle ne dit rien, Tom.
-Je...Je vais y aller...
-Tu veux pas entrer un moment quand même ? T'es complètement gelé !
-Non. Merci, Cora, j'vais rentrer à la maison...
-Mais...
-S'il te plaît...Dis-lui simplement que...Ich bin nicht ich wenn sie nicht bei mir bist...
-D'accord...
-J't'appelle si y'a du nouveau, pour Georg. Salut, Cora'...Embrasse Marion pour moi...
-Au revoir, Tom.
Je tourne les talons et m'enfuis en courant. Alors elle m'a remplacé...Deux semaines lui auront suffi...Mais d'un côté...Elle pleure et elle refuse de le faire vraiment entrer dans sa vie. J'peux encore me battre.

_________________
Atme weiter wenn du kannst...Und vielleicht hörst du irgendwo mein s0s im radio...<3

Bonjour, je suis une peste.



Chez moi
Revenir en haut Aller en bas
http://atmeweiter.skyrock.com
Tokio_Hotesse
Addict-TH
avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 28
Localisation : La où bon me semble
Chanson préférée : Geisterfahrer
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Atme Weiter.   Mer 7 Nov - 0:47

J'aime toujours autant! Suite chausette stp!
Revenir en haut Aller en bas
http://whatalonelyday.skyrock.com
Mnks
Admin
avatar

Nombre de messages : 1435
Age : 28
Localisation : Sous la Couette de Bill!
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Atme Weiter.   Sam 10 Nov - 19:46

Suite!

J'adore!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://tokiohotel-4ever.forumpro.fr
Atme Weiter
VSD Tokio Hotel
avatar

Nombre de messages : 798
Age : 29
Localisation : Entre les lignes d'un texte
Chanson préférée : Mate mon pseudo et devine x)
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Atme Weiter.   Mer 14 Nov - 22:43

III.Um dich weinen soll ich nicht.


Je cours. Je cours et les souvenirs reviennent par vagues, en désordre. Quand elle pleurait dans mes bras en regardant le Schrei Live, quand je l'embrassais sous la pluie, quand elle hurlait qu'elle me détestait, quand elle passait ses mains froides sous mon pull pour se réchauffer, quand elle se collait à moi la nuit, quand elle riait à mes blagues débiles, quand elle disait qu'on aurait une "Happy End". Quand elle m'aimait. Je continue de courir sans but précis, et mes jambes me portent d'elles-même au coeur du petit parc...Notre premier baiser, c'était ici, sur ce pont, là-bas. 15 ans. On avait 15 ans. Aujourd'hui, j'en ai 3 de plus, mais j'ai l'impression d'avoir vécu seulement 3 jours avec elle...Et je me souviens comme si c'était hier.

**Flash-Back**
4 Septembre, rentrée des classes, routine quoi. Bon okay, pas si routine que ça, puisqu'aujourd'hui, je rentre en 11ème. Et pour la première fois, je suis pas dans la classe de Bill...Les profs ont estimé qu'on est trop dangereux, quand on est ensemble...Bref, pas grave. J'vais pas mettre bien longtemps à m'faire des amis, hein ? Après tout, je suis THE Tom Kaulitz ! D'ailleurs, faudrait que je pense à faire un tour d'horizon des visages féminins qui m'entourent cette année...Mouais, rien de bien folichon, juste du banal sympa. Même la prof principale est pas terrible...Elle nous entraîne avec elle jusqu'à une salle où elle nous installe par ordre alphabétique. Ah, apparament, la personne qui doit se trouver à côté de moi est pas là, j'me retrouve tout seul...La vieille pie finit l'appel et commence à se présenter quand on frappe trois coups légers à la porte.
"Esprit, es-tu là...
-Kaulitz ! Ne commencez pas à jouer avec moi, mon bonhomme !
Je baisse la tête, secoué d'un rire silencieux. Les coups se répètent.
-Entrez ! Ah Mademoiselle Laudmann...A coté de Kaulitz. Oui, oui, le crétin qui rit là-bas.
Toujours plongé dans mon hilarité, je ne relève la tête qu'en entendant la chaise voisine de la mienne racler le sol. Et je reste comme un con, la bouche ouverte.
-Euh...Salut. Tu...euh...tu t'sens bien ?
-Hein ? Euh oui, pardon...J'm'appelle Tom.
-Harmony.
Waw. Elle me sourit ! Mmmmmh blonde, yeux bleus, petite, visage de poupée et corps de poupée...Poupée pour adultes, évidemment...Tout pour me plaire.
-C'est marrant, t'as un p'tit accent.
-J'suis française. Enfin non, j'suis allemande mais j'ai vécu 12 ans en France et j'viens de me réinstaller ici. T'as l'air d'être déjà bien repéré par la prof...
-Ouais, elle me connait, elle surveillait l'étude l'année dernière...Dis euh...J'suis pas super doué en Français, tu pourrais peut-être...Me donner quelques cours ?
-Bien tenté, Kaulitz, mais c'est pas le moment de faire des propositions indécentes à votre voisine ! Tenez-vous tranquilles tous les deux !
Et merde, grillé. On échange un demi-sourire et on s'enferme dans le silence et la sagesse jusqu'à ce que la sonnerie nous libère pour un repas bien mérité. Je lui propose de manger avec moi, comme elle vient d'arriver, mais elle me réponds que sa cousine et leur correspondante allemande l'attendent.
-Elles sont en quelle classe ?
-En 10ème B, elles ont un an de moins que moi.
-Oh ! Elles sont dans la classe d'Andreas !
-Andreas ?
-Mon meilleur ami. Attends. Elles s'appellent comment ?
-Coralie et Marion.
-Okay.
Je choppe mon portable et appelle Andreas. je lui explique en deux mots et il me réponds qu'il a déjà repéré les deux miss en questions et qu'il se charge de les ramener vers harmony et moi. Bill choisit cet instant précis pour nous rejoindre. Je fais les présentations et les recommence quand Andreas arrive, accompagné d'une grande blonde et d'une petite brune qui se précipitent sur ma future conquête.
-Les filles ! J'vous présente Tom, il est dans ma classe, et son frère jumeau Bill. Tom, Bill, voici Coralie, ma cousine, et Marion, ma correspondante depuis des siècles.
-Enchanté ! Bon...J'ai la dalle, on y va ?"
**Fin du flash-back**

On a mangé ensemble ce jour-là, et on ne s'est plus jamais quittés. Une semaine plus tard, on échangeait notre premier baiser dans ce parc. On venait de s'engueuler, il pleuvait et elle pleurait. Elle hurlait qu'elle me détestait et me détesterait toute sa vie. Et je l'ai embrassée. C'était le plus beau baiser de toute ma vie.

_________________
Atme weiter wenn du kannst...Und vielleicht hörst du irgendwo mein s0s im radio...<3

Bonjour, je suis une peste.



Chez moi
Revenir en haut Aller en bas
http://atmeweiter.skyrock.com
Tokio_Hotesse
Addict-TH
avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 28
Localisation : La où bon me semble
Chanson préférée : Geisterfahrer
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Atme Weiter.   Mer 14 Nov - 23:10

Hooo!
Le premier baiser sous la pluie! Trop mignon!
J'aime toujours autant ce que tu ecris!
Suite!
Revenir en haut Aller en bas
http://whatalonelyday.skyrock.com
x__Cam__x
New
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 25
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Atme Weiter.   Ven 23 Nov - 19:49

han choupi I love you

gnieuuu je veux une suite =p
Revenir en haut Aller en bas
Atme Weiter
VSD Tokio Hotel
avatar

Nombre de messages : 798
Age : 29
Localisation : Entre les lignes d'un texte
Chanson préférée : Mate mon pseudo et devine x)
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Atme Weiter.   Mer 9 Jan - 18:56

Oooouhhhhlala, iici aussi c'presque la fin huhuhu =)


IV.Unsere Träume waren gelogen.

Assis sur la balustrade du pont, j'écoute l'eau couler, les yeux plongés dans les remous sombres. Mon portable vibre sans relâche, Bill ou Gus, je sais pas, j'ai pas envie de savoir. Des flocons blancs tombent en tourbillonnant, s'accrochant à mes dreads, envahissant mon cou. Je souffle sur mes mains gelées pour les réchauffer, mais je perds l'équilibre et vacille dangereusement. Je me ratrappe in extremis, imaginant déjà le bruit de mon corps qui tombe à l'eau et ma dérive dans les flots noirs et glacés. Ce serait presque tentant. Mais déjà, des pas résonnent derrière moi, ralentissant à mon approche. Mon coeur bat plus fort, je serre les doigts sur le bois de la rambarde et j'espère...Mais on est pas dans un film, Tom, tu sais bien que ça ne sera pas elle...
"J'savais bien qu'tu serais là.
Alors parfois, la vie, c'est comme dans les films ? J'trouve même pas le courage de me retourner.
-C'était pas bien dur à d'viner.
-Te cache pas sous ton masque d'ironie, Tom, j'le connais trop bien.
-Comment on fait pour survivre, quand on perd la personne qui compte le plus à nos yeux ? Comment on fait pour vivre avec la moitié d'une âme ?
-Je sais pas. On essaie de penser qu'on a pas mal, qu'on peut survivre. Et on survit.
-J'survivrai pas, sans toi, tu sais. J'survivrai pas de t'avoir perdue.
-Le temps ne se remonte jamais, tu ne peux plus rien pour nous deux, mon Amour...Ne pleure pas, regarde-moi. Tu me survivras, tu survivras à notre amour et à sa perte. Et tu n'en seras que plus beau.
-Beau ? Harmony, j'commence à croire que c'est toi qui m'rendait beau, beau d'l'intérieur, t'sais, c'te connerie, là. Tu m'faisais briller. R'garde comme j'suis éteint sans toi...
-Ca t'ressemble pas d'faire de la poésie.
-Comme quoi...Tout change. C'est pas toi qui m'a dit ça, y'a peu d'temps ?
Je relève enfin la tête et croise son regard. Je crois qu'elle pleure autant que moi, le dos appuyé contre la barrière de bois.
-Pourquoi, Harmo? Pourquoi tu m'as quitté, si t'en pleures maintenant ?
-Pour voir jusqu'où j'pouvais aller sans toi.
-Et ?
-J'suis pas encore arrivée au bout.
J'aurais voulu qu'on m'apprenne à me boucher les oreilles et à fermer les yeux. J'aurais voulu que tu m'apprennes à oublier ton regard et tes mains qui retenaient mon coeur en otage. J'aurais voulu que l'éternité s'arrête un jour d'hiver, que tu me tournes le dos dans le lit défait et que tu t'endormes sans moi dans tes rêves. J'aurais voulu claquer la porte sur notre histoire et apprendre à ne pas pleurer devant chaque image de toi. J'aurais voulu te chasser de mes pensée. J'aurais voulu que tu n'entres jamais dans ma vie. J'aurais simplement voulu que tu n'existes pas, Harmony...
J'voudrais lui cracher ces phrases au visage, mais j'peux pas...Alors je descend de mon perchoir, je lui vole un dernier regard, lui offre ma dernière étincelle et je pars, les mains dans les poches, le dos rond. Toi, là-haut, si T'existes, fais qu'elle me courre après et qu'elle se jette à mon cou, comme les autre fois. Sinon, plus jamais j'Te parle et j'me demmerde pour sauver Georg. Comme ça, c'est à moi qu'tous les honneurs reviendront. Y'aura plus jamais de "Oh mon Dieu !" ou de "Merci mon Dieu !". T'entendras plus qu'des "Oh mon Tom !" ou alors "Merci Tom !" et T'auras bien les boules, vieux. Dépêche-Toi, j'suis presque arrivé à la sortie du parc...
-Tom !
Bah Tu vois, quand Tu veux. Je m'arrête et me retourne lentement. Elle court dans ma direction mais trébuche en arrivant à ma hauteur et se ratrappe à mon cou. Tu triches !
-Scuse, j't'ai pas fait mal, hein ?
-J'crois que le mal était d'jà fait.
Là, j'mérite une énorme tarte. Mais non, elle me sourit, toute gênée. Elle est belle.
-T'es belle.
Oui,c'est une façon comme une autre de ratrapper une phrase merdique énoncée précédemment.
-Merci...J'voulais te demander...
Mais non, me demande pas pardon, chérie, c'est pas grave, je t'aime, tu sais ?
-Comment va Georg ?
Désillusion Day...J'baisse la tête pour essayer de contrôler les larmes qui montent à l'assaut de mes yeux.
-Hum...Y'a rien d'changé...
Ma voix se casse à la fin de ma phrase et je tourne de nouveau les talons. Quitter c't'endroit pourri que je hais, et la quitter elle, que je hais encore plus.
-Vieillecht hörst du irgendwo mein SOS im radio...Hörst du mich ? Hörst du mich nicht ? Komm und rette mich...
Sa voix...Sa voix et cette chanson...Notre code secret, nos excuses informelles...Je me fige malgré moi de nouveau. Elle me rejoint, me dépasse, se plante devant moi. Je regarde le sol, mon coeur tambourine si fort que j'suis quasiment sûr qu'elle peut l'entendre...Tout doucement, elle relève mon visage en plaçant sa main tiède sous mon menton. Son regard est grave, une larme descend sur sa joue. Ses yeux me crient qu'elle va mal, qu'elle ne peut rien me dire, qu'elle ne fera pas marche arrière parce que quelque chose l'en empêche...Je te sauverai, mon Amour...

_________________
Atme weiter wenn du kannst...Und vielleicht hörst du irgendwo mein s0s im radio...<3

Bonjour, je suis une peste.



Chez moi
Revenir en haut Aller en bas
http://atmeweiter.skyrock.com
Tokio_Hotesse
Addict-TH
avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 28
Localisation : La où bon me semble
Chanson préférée : Geisterfahrer
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Atme Weiter.   Mer 9 Jan - 19:53

Trop choupinou....
Je liebe ca!
Suiite
Revenir en haut Aller en bas
http://whatalonelyday.skyrock.com
yuka26
Femme d'un membre du groupe.
avatar

Nombre de messages : 6231
Age : 29
Localisation : on va dire Dijon
Chanson préférée : ...bonne question?! Oo
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Atme Weiter.   Mer 9 Jan - 23:57

ah ça oui! ^^/ suite suite suite!
Est ce que c'est la même que celle que t'as mis sur un blog? truc machin SOS ça me dit quelque chose... -_-
Revenir en haut Aller en bas
http://yuka26.skyrock.com/
Atme Weiter
VSD Tokio Hotel
avatar

Nombre de messages : 798
Age : 29
Localisation : Entre les lignes d'un texte
Chanson préférée : Mate mon pseudo et devine x)
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Atme Weiter.   Jeu 10 Jan - 13:35

Mici les filles ^^'

yuka - Ouai, en fait j'ai un blog pour chaque type de fan fics.
s0s-im-radio et name-unbekannt.
Cell-ci est sur name.

_________________
Atme weiter wenn du kannst...Und vielleicht hörst du irgendwo mein s0s im radio...<3

Bonjour, je suis une peste.



Chez moi
Revenir en haut Aller en bas
http://atmeweiter.skyrock.com
Tokio_Hotesse
Addict-TH
avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 28
Localisation : La où bon me semble
Chanson préférée : Geisterfahrer
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Atme Weiter.   Jeu 10 Jan - 18:47

Ben ouais, parce que tu vois Harmonyy c'est une pro des mots! Alors un seul blog ca suffisait pas! ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://whatalonelyday.skyrock.com
yuka26
Femme d'un membre du groupe.
avatar

Nombre de messages : 6231
Age : 29
Localisation : on va dire Dijon
Chanson préférée : ...bonne question?! Oo
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Atme Weiter.   Jeu 10 Jan - 22:26

Ok! Sonc si je suis trop impatiente de lire la suite j'irai sur ton blog!
Revenir en haut Aller en bas
http://yuka26.skyrock.com/
Atme Weiter
VSD Tokio Hotel
avatar

Nombre de messages : 798
Age : 29
Localisation : Entre les lignes d'un texte
Chanson préférée : Mate mon pseudo et devine x)
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Atme Weiter.   Sam 12 Jan - 16:53

Babin', evite de dire des betises comme ca !

yuka,c'est de la triiiiche =P


V.Und noch die hoffnung...

Je rentre à la maison, le coeur à peine plus léger. Bill et Gus me sautent dessus dès que j'ouvre la porte, en hurlant que je suis un abruti irresponsable immature, que j'leur ai fait peur et qu'ils s'attendaient presque à recevoir un coup de fil de l'hosto pour leur annoncer que Georg avait un nouveau compagnon de chambre (oui, Bill est à la fois mon frère, mon père et ma mère, c'est pour ça que je peux pas construire d'arbre généalogique, personne comprendrait...). Je me contente d'une esquisse de sourire qui les fait taire et en profite pour filer m'enfermer dans ma chambre.
Allongé sur mon lit depuis deux longues heures, je laisse divaguer mon esprit au son d'Aerosmith. Je reflechis à ce que j'ai pu voir dans les yeux d'Harmo. Son regard presque suppliant me hante. Peut-être qu'elle est tenue par un groupe adverse, qui essaie de nous détruire et serait aussi à l'origine de l'accident de Georg ! Ca paraît un peu romancé comme ça, mais c'est plausible ! Le plus dur reste à déterminer qui ça pourrait être...Killerpilze ? Nevada Tan ? RAMMSTEIN ?!? Non, quand même pas, face à eux on est rien ! Soudain, l'avenir plus qu'incertain du groupe me file les larmes aux yeux...Tokio Hotel, c'est nous quatre...On est officiellement en vacances pour deux mois, mais qu'est-ce qu'il se passera si Georg se réveille pas ? J'me vois pas continuer sans lui, que ce soit à trois ou avec un remplaçant. J'me vois pas non plus tout arrêter maintenant que tout marche bien pour nous. Il y a tellement de sales idées dans ma tête qu'il ne me reste qu'une seule solution : appeler Maman. Je saute sur mon portable (oh, 8 appels en absence...5 de Bill, 3 de Gus...) et appelle ma mère. Je passe juste quelques minutes au téléphone avec elle, mais le simple fait d'entendre sa voix me fait du bien. Elle est la seule à pouvoir me rassurer, même lorsque Bill en est incapable. Et bien franchement, j'm'imaginais pas exposer mes préoccupations de la soirée à ma chochotte de jumeau, qui aurait pris son air horrifié et se serait dépêché d'appeler Saki pour que Laurent et lui montent la garde devant la porte de l'appart'...J'imagine la scène...Mon frère, complètement affolé qui court dans tout l'appart', appelle tout le monde et tente de faire enfermer les Nevada Tan...J'suis sur qu'il serait persuadé de leur culpabilité, comme ils ont dit qu'ils pouvaient pas nous blairer. Bon, okay, j'ai pas fait mieux en pensant à cette solution, mais Naman m'a rassuré et j'ai bien reflechi, c'est totalement absurde ! D'un côté, ça me rassure vraiment pas...
Je finis par m'endormir assez tard et j'ai l'impression d'avoir dormi à peine cinq minutes quand Bill me saute dessus...
-Réveille-toi frangin ! On fonce à l'hosto, Georg a réagi à un test !
J'abandonne ma mauvaise humeur habituelle et saute de mon lit. J'm'habille en vitesse, pique une tartine à Gus et on sprint tous les trois dans les escaliers jusqu'à la voiture. Le doc' nous accueille avec le sourire et nous explique en bref ce qu'il s'est passé.
-Une jeune infirmière est rentrée dans sa chambre pour vérifier les constantes de votre ami. Elle chantonnait une de vos chansons, apparament, et Mr Listing a serré la main sur le drap. Elle est venue me chercher et après toute une batterie de tests, je suis en mesure de vous annoncer que le coma régresse, nous en sommes aujourd'hui à un stade 1 et il est possible que votre ami se réveille dans les jours à venir...
On sort du bureau le sourire aux lèvres, avant de se diriger vers la chambre de Georg. Bill a une illumination, une fois qu'on est tous les trois assis au chevet de notre bassiste préféré.
-Tom, file-moi ton portable.
-Ah non ! T'as encore bouffé tout ton forfait ?
-Abruti, fais c'que j'te dis !
De mauvaise grâce, je lui tends mon telephone. Il trifouille dans le menu, puis une mélodie s'élève dans la chambre. Je mets quelques secondes à reconnaître le petit morceau précurseur de Heilig qu'on avait improvisé, Georg et moi, avant la vraie naissance de la chanson. Immédiatement, les doigts de Geo' se crispent sur le drap puis bougent faiblement, comme s'il rejouait le morceau. Je sens mon coeur faire des galipettes de bonheur.
-Bill, met Beichte, s'te plait !
Mon frère s'exécute et les doigts de Georg reprennent leur manège sur le drap blanc. Je souris comme un imbécile. Il va se réveiller, maintenant j'en suis sur.

_________________
Atme weiter wenn du kannst...Und vielleicht hörst du irgendwo mein s0s im radio...<3

Bonjour, je suis une peste.



Chez moi
Revenir en haut Aller en bas
http://atmeweiter.skyrock.com
yuka26
Femme d'un membre du groupe.
avatar

Nombre de messages : 6231
Age : 29
Localisation : on va dire Dijon
Chanson préférée : ...bonne question?! Oo
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Atme Weiter.   Sam 12 Jan - 17:09

Oui ! il faut qu'il se réveille!!!!!! \o/
Sa m'a bien fait marrer le passage "ma chochotte de jumeau"! XD
Billounet! XD N'en pêche il a des bonnes idées... même si on devine tout de suite ce qu'il va faire...

Tinquiète je tricherai pas pour une simple raison: c'est que mon plus grand plaisir quand je lis une histoire c'est de deviner la suite !!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://yuka26.skyrock.com/
Tokio_Hotesse
Addict-TH
avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 28
Localisation : La où bon me semble
Chanson préférée : Geisterfahrer
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Atme Weiter.   Lun 14 Jan - 19:29

Yeahhhh!
Un nouvel episode! lol
J'aime bien cette suite, elle est plus gaie que les autres! =)
J'aime tjrs autant... ♥
Suiite
Revenir en haut Aller en bas
http://whatalonelyday.skyrock.com
Atme Weiter
VSD Tokio Hotel
avatar

Nombre de messages : 798
Age : 29
Localisation : Entre les lignes d'un texte
Chanson préférée : Mate mon pseudo et devine x)
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Atme Weiter.   Jeu 17 Jan - 22:44

Ma Babin', t'attends pas à d'la gaieté, tu m'connais =)

yuka huhu okay si tu triches pas ca va alors ^^

VI.Und vor uns liegt die Nacht

On passe la journée à l'hôpital, mais rien de nouveau ne se passe. Lorsqu'on rentre à l'appart', un trouve un tas de lettres de fans devant la porte...Je sens qu'on va passer la soirée à lire des "Vous m'avez sauvée, je vous aime et vous êtes beaux, enfin surtout Bill."...Mon frère est super enthousiaste, il adore ça. Gus et moi beaucoup moins ! Mais on s'y met quand même. Et pour une fois, je dois bien avouer que je me prends pas mal au jeu. Certaines lettres sont super émouvantes, des filles nous parlent de leur mal-être, c'est touchant. Et savoir que notre musique peut les aider à extérioriser termine de me remonter le moral.
Le lendemain matin, à la grande surprise de Gustav, je suis le premier levé.
-Bah kestufou ?
-Bonjour à toi aussi, Gus ! J'vais réveiller Billette et on fonce voir Geo, okay ? Maintenant que je sais qu'il peut se réveiller à n'importe quel moment, j'veux pas louper ça !
-Hmpf...T'as pas tort...
-Normal. Je suis Tom Kaulitz muahahahaha !
-Mouais...Bref...Allez, va réveiller l'autre grumeau, s't'as le courage...
Deux minutes plus tard, je suis de retour dans le salon, hilare. Je viens de faire sursauter Bill, et c'est vraiment excellent, sa tête terrorisée au réveil ! Mon frère déboule dans la pièce, son regard meurtrier du matin braqué sur moi. Je riposte par une oeillade atendrissante, digne du Chat Potté. Il soupire et file se préparer. Une bonne demi-heure plus tard, on est enfin dans la voiture, Bill au volant. Et on passe de nouveau la journée à l'hosto, dans la chambre de Georg. Une semaine passe, puis une autre...Et enfin, un mardi matin comme les autres, il se passe un truc. Georg bouge. Ses paupières s'agitent. Bill hèle une infirmière dans le couloir. Elle fonce prévenir un médecin après avoir constaté l'état de Geo'. Le doc' nous fait sortir en arrivant, et, lorsqu'on peut à nouveau rentrer, on trouve notre ami, assis dans son lit, les yeux ouverts, et le même air étonné qu'un bébé qui découvre le monde.
-Salut les gars.
Sa voix est hésitante, un peu cassée et basse. Je lui réponds par un cri de joie et Bill fond en larmes.
-Allez, v'nez là mes p'tits loups ! V'nez faire un gros câlin à Tonton Georg !
J'éclate de rire pendant que Georg ouvre les bras.
-Où sont les filles ?
Un silence gêné s'installe...Ca fait plus de deux semaines que j'ai pas de nouvelles d'Harmo...
-Oh, mais quelle bande de couillons ! On a oublié de les prévenir !
Gus, qui sauve la situation, comme toujours ! Il sort leur telephoner pendant que je fais un rapide résumé à Georg de ce qu'il s'est passé durant son "absence". Gus revient et nous prévient que les filles arrivent. Et effectivement, à peine cinq minutes plus tard, Marion et Cora sont là. Pas Harmo...J'échange un regard avec Gus. Comment elles ont fait pour arriver aussi vite ? Bil ne se gêne pas pour leur poser directement la question. Sa copine lui capture les lèvres pour éviter d'avoir à répondre, sous le regard venimeux de Marion, qui doit se débrouiller seule pour trouver une excuse.
-On faisait du shopping au centre commercial, juste à côté, donc...
Mouais...On va la croire, hein...On voir juste à peine qu'elle a dû pleurer toutes les larmes de son petit corps, mais à part ça, elle faisait du shopping...Un sentiment étrange me tord le coeur et la question me vient spontanément aux lèvres.
-Marion, j'peux te parler, s'te plaît ?
Elle hoche la tête et me suit dans le couloir.
-Qu'est ce qu'il y a, Tom ?
-C'est plutôt à toi que je devrais demander ça. T'as les yeux rouges, du maquillage partout, me dis pas que t'es juste allée faire les boutiques !
-Si.
Menteuse, butée, bornée, tête de mule !
-Tom...S'il te plaît, ne me pose plus de questions comme ça...D'accord ?
-Okay...
Elle me sourit et se retourne pour rentrer dans la chambre de Georg. Je la rappelle alors qu'elle a la main sur la poignée.
-Marion ?
Elle se fige, attendant ma question qui la frappe dans le dos.
-Harmony va bien ?
Elle acquiesce et disparaît dans la chambre, laissant a porte se refermer seule derrière elle pour ne pas avoir à se retourner.
Mon bonheur un peu voilé, j'envoie un sms à Bill pour le prévenir que je rentre et me dirige vers la cafet' de l'hosto. J'ai besoin d'un café...
Assis devant ma tasse de liquide aussi noir que les idées que je rumine, je sursaute en sentant une main se poser sur mon épaule.
-Et bah alors, mon bichon, t'as eu peur que j'te viole ?
-Gus ! Bordel, tu m'as fait flipper ! Qu'est ce qu'il se passe ?
-David a appelé. On joue à Berlin dans dix jours.
-Et Georg ? Il a besoin de repos !
-Les médecins le laissent sortir à la fin de la semaine, une fois qu'il aura passé toute une batterie de tess pour s'assurer qu'il va bien.
Je soupire, décrispant mes épaules...
-Je suppose que j'ai pas le choix...
-Pas si tu tiens à ta vie, en tout cas...Tu sais à quel point David "t'aime"...
Je souris faiblement.Es gibt kein Zurück.

_________________
Atme weiter wenn du kannst...Und vielleicht hörst du irgendwo mein s0s im radio...<3

Bonjour, je suis une peste.



Chez moi
Revenir en haut Aller en bas
http://atmeweiter.skyrock.com
Tokio_Hotesse
Addict-TH
avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 28
Localisation : La où bon me semble
Chanson préférée : Geisterfahrer
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Atme Weiter.   Ven 18 Jan - 17:56

Que dire?
Pas grand chose, ca servirai à rien!
Un seul mot:
Suiiite!
Revenir en haut Aller en bas
http://whatalonelyday.skyrock.com
Atme Weiter
VSD Tokio Hotel
avatar

Nombre de messages : 798
Age : 29
Localisation : Entre les lignes d'un texte
Chanson préférée : Mate mon pseudo et devine x)
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Atme Weiter.   Dim 27 Jan - 19:40

Huhu ma Babin', la voila, la suite ^^

VII.Wenn Du nach mir greifst, dann halt ich Dich.

Huit jours plus tard, on est à Berlin pour les répèts. On joue dans deux jours, et il reste pas mal de choses à mettre au point. On essaie de ménager Georg, mais il veut trop en faire, il a constamment sa basse à la main et ne s'arrête jamais de faire le con, même si on sent bien, nous, qu'il se fatigue vite. Mais pas moyen de faire de pauses, il nous assomerait ! Demain et après-demain, on répètera que le matin, officiellement pour nous laisser un peu de temps libre. Officieusement, c'est pour lui laisser du repos.
Il fait très froid à Berlin, à la fin de ce mois de Décembre. La répèt' terminée, je sors du bâtiment et m'appuie contre un mur pour me fumer une clope tranquillement. Bill me rejoint et tire une latte sur mon "cancer en bâtonnet", comme dit Maman.
-Elle te manque ? Chuis con, pas besoin de te poser la question, je connais déjà la réponse. Bien sûr qu'elle te manque. T'en crèves, de son absence, ça te pèse de plus en plus chaque jour, t'as le coeur et les yeux vides, y'a plus d'lames dans ton corps et plus d'questions dans ta tête. Y'a plus que quelques notes, pour pas que ton rire sonne trop creux devant nous. Tu t'dis qu'elle t'oublie, et ça t'consume intérieurement, t'as même pas le courage d'éteindre ce putain de feu en l'appelant...
-Tu sais Bill...Parfois, je sais pas si j'ai plus envie de t'étrangler ou de t'embrasser pour savoir aussi bien mettre des mots sur ce que je ressens.
-J'aurais pu faire plus court encore.
-Ouais. T'aurais pu simplement dire que je l'aime.
Mon double me sourit et écrase mon mégot rougeoyant d'un coup de talon.
-Allez viens, on rentre. t'as un coup d'fil à passer.
Je lui emboîte le pas en sortant mon portable. Je compose son numéro mais elle ne répond pas, et ce que j'ai à dire, j'peux pas le déclarer à un putain de répondeur ! Peut-être qu'en voyant mon appel en absence, elle me rappellera. Peut-être...
Le temps passe si vite...Le concert débute dans quelques minutes. J'essaie de nouveau d'appeler Harmo, mais elle ne répond toujours pas. Bill a eu Cora' au téléphone, elle lui a assuré que tout allait bien et que me belle avait encore dû paumer son portable. Ca m'empêche pas d'être inquiet. Avant, elle était avec moi pour chaque concert. J'pouvais pas me passer d'elle, elle était mon déstressant, mon oxygène, ma fan absolue, mon ange gardien, elle était juste tout. Elle était mes doigts sur les cordes, mes yeux sur le public, ma voix dans le micro. Mon sourire. Ma muse. Ma musique. Et maintenant...Maintenant, je suis seul face à cette foule de visages anonymes. Les main de Bill dans mon dos, son sourire dans mon coeur, ses encouragements murmurés au creux de mon oreille, tous ces petits gestes ne m'aident que trop peu à avancer sur la scène. Et pourtant, j'y vais, je me lance. Übers Ende Der Welt démarre au quart d'accord. J'oublie de vivre pour une poussière et des heures, après on verra. Pour le moment, je respire. In Die Nacht, Rette Mich. On salue, on sort. Elles hurlent mais savent très bien qu'on revient pour Ich Bin Da. J'ai très peu de temps pour boire une gorgée d'eau, changer de guitare et faire une provision de médiators à balancer. Mais ce soir, David m'attend dans les coulisses, son habituel sourire carnassier a semble-t'il été remplacé à la dernière minute par une mine embarassée.
-Tom, faut que je te parle, tout de suite.
Ola...C'est quoi, c'te voix toute douce, là ??
-Euuhhh ouais ?
-Viens.
Il m'entraîne un peu à l'écart, sous le regard suspicieux de Bill. Lui et moi, on se méfie de David à mon égard depuis qu'il a voulu m'tabasser en apprenant que j'avais une copine fixe. Mauvais pour mon image, d'après lui...(J'étais avec Harmo depuis plus d'un an quand même, hein...) Bref, c'est pour ça qu'elle et moi on s'est toujours cachés des journalistes. C'était pas plus mal, ça lui a permis de vivre tranquille, et à moi d'avoir une image marketing d'enfoiré affectif, histoire d'alimenter les rumeurs d'aventures d'un soir avec des fans. Je chasse ces souvenirs de ma tête pour ne pas trop faire attendre David. Parce qu'un David Jost qui s'énerve, c'est plus dangereux qu'un séisme force 7...
-Tom...Cora vient d'appeler...Harmony est à l'hôpital.
Et là, c'est le monde qui s'écroule et ça ne veut plus rien dire...On pourrait m'arracher les yeux sans anesthésie, je n'aurais pas aussi mal.
-Une voiture t'attend dehors. File.
-Non. J'ai un concert à terminer.
-J'veux pas de toi sur scène dans ton état. Et ta place n'est pas ici.
-David, il faut que je joue. Laisse-moi encore cinq minutes d'insouciance, j'en ai besoin...
-Okay. Mais dès que la chanson est terminée, tu pars.
-Merci...
Il me tape amicalement sur l'épaule et me pousse légèrement vers la scène. Je rentre de nouveau sous les projecteurs. C'est bizarre, j'ai dû oublier mon coeur dans un coin, y'a comme un grand vide entre mes côtes. Bill m'interroge du regard en chantant, je me contente de secouer la tête et de laisser mes yeux se perdre au loin, bien au-delà de cette marée humaine qui semble n'exister que par mes notes. Quelques larmes s'échappent sur mes joues. Je m'abandonne à la tablature de Ich Bin Da. J'essaie de donner tout ce que j'ai, mais jamais cette chanson ne m'a paru aussi fausse. Je ne suis pas là.
Une bonne heure plus tard, je déboule en trombe à l'accueilde cet hôpital maudit que je commence à trop bien connaître.
-Mademoiselle Volker, s'il vous plaît.
L'infirmière lève sur moi ses grands yeux pâles.
-Oh, c'est vous...L'heure des visites est passée depuis longtemps, vous savez, mais vu les circonstances...Chambre 804.
Je la remercie à peine et m'élance dans l'escalier. "Vu les circonstances...Qu'est ce qu'elle sous-entend ? Le panneau d'indication des étages me file un haut le coeur. "Niveau 8, Chambres 800 à 830 : Soins Intensifs."...Harmony...Je parcours le couloir une à deux minutes avant de tomber sur le bon numéro de chambre. 804. Volker Harmony. Ph.T. NPR.
Je frappe doucement et entre. La douleur me coupe le souffle. Mon ange n'est plus qu'une frêle silhouette dans un lit, encerclée d'appareils qui bipent à intervalles réguliers. Je m'approche sans bruit. Je m'assieds dans le fauteuil, à côté du lit, et des larmes me brûlent les yeux. Elle semble si fragile, au milieu de tous ces monstres de métal...Je ne comprends toujours pas pourquoi elle est là...Elle n'a ni bandages, ni plâtre. Est-ce qu'elle aurait essayé de...Non...Pas elle...Elle m'avait promis de pas recommencer...C'était du passé, ces histoires de mal-être qui la bouffait ! Elle aurait pas brisé cette promesse.
Je prends délicatement sa main. Sa peau est à peine tiède...Oh Harmo, pourquoi semble-tu déjà si loin de moi ? Je détourne le regard et mes yeux tombent sur une enveloppe à mon nom, posée sur la table de nuit. Je m'en empare. Elle est aussi lourde que mon coeur, et ce qu'elle pourrait contenir me fait peur. J'ouvre et en sors une lettre.
"Mon Tom,
Si tu as cette lettre entr les mains, c'est que :
1/ Tu es à mes côtés pour mes dernières secondes sur cette Terre;
2/ Tu es arrivé trop tard, et donc les médecins t'ont filé l'enveloppe en même temps que leurs regards qui puent la compassion et leurs "sincères condoléances".
[Rayer la mention inutile]
Okay, je sais ce que tu te dis, c'est pas le moment d'faire de l'humour noir, la situation est bien assez sombre...Si tu es là, à mes côtés, même si je ne le sens pas, je pense que tu mérites de connaître la vérité, avant de l'entendre de la bouche des docs, avec leurs mots barbares...
Je suis malade, Tom. Très malade. Et je vais mourir, dans les quelques instants à venir. Je ne regrette rien, j'ai eu une belle vie tout de même, presque 19 ans, dont une partie auprès d'un ange. Je sais que là, tu te dis : "Malade ? Mais depuis quand ? Et pourquoi elle m'a rien dit ?"
Depuis quand, mon ange ? Depuis toujours. La maladie vivait en moi, mais je ne le savais pas. Elle s'est déclarée peu de temps avant que j'te quitte. J't'ai rien dit...J'voulais pas lire de pitié dans tes yeux, j'avais peur que tu m'abandonne...Et j'savais pas combien de temps il me restait, alors j'voulais pas risquer de gâcher tes rêves...J'me suis tue...Même le S.O.S que j't'ai lancé au parc, j'te l'ai jeté sans explications...C'était le jour où j'ai appris que j'étais condamnée...Marion et Cora' étaient pas au courant de l'issue non plus, elle savaient juste que j'étais malade. Tu sais, elles ont été tellement géniales, tellement présentes...Quand j'ai plus pu rester à la maison à cause du traitement, elles sont venues passer toutes leurs journées avec moi, dans cette chambre blanche. Je leur ai avoué que j'allais y rester il y a une dizaine de jours, juste quelques minutes avant que Gus ne les prévienne pour georg. C'est pour ça qu'elles ont mis si peu de temps à arriver...Elles n'avaient que quelques étages à descendre, tu comprends. Ne leur en veut pas de ne rien t'avoir dit, j'leur avait fait promettre de se taire...Pour te protéger.
Mon Tom...Si tu savais comme je m'en veux, de partir maintenant...Il nous restait encore tellement de choses à vivre ensemble...
Pardon, Tom, pardon, mon amour...
Je t'aime tellement...
Pardon."
Non...Non ! Elle peut pas partir ! C'est pas possible, c'est un cauchemar et je vais me réveiller, hein ? Mais j'ai beau me pincer, la terrible nuit qui m'entoure ne se lève pas, mon ange est toujours allongée ici, dans ce lit...Et les bips de l'electrocardiogramme s'espacent...Non !
-Harmo, non, me fais pas ça ! Me laisse pas ! J'peux pas sans toi, tu sais bien ! Harmo, ouvre les yeux, regarde-moi, respire ! Non...Mon ange...
Ma voix se brise, emportée par mes larmes. Debout à côté du lit, je pose doucement ma main sur sa joue etéclate en sanglots.
-Je t'aime, Harmony...Ne m'abandonne pas...
Une ombre de sourire semble passer sur ses lèvres, que j'embrasse.
-Réveille-toi, ma Belle au Bois Dormant...
Je serre son petit corps contre le mien. Sa peau me semble déjà si froide...Dernier sursaut de son coeur, dernière étoile verte sur l'écran, puis une longue ligne...Mon ange...Je sors en trombe dans le couloir et appelle une infirmière, lui hurlant de faire quelque chose.
-Je ne peux pas, Monsieur, je suis désolée...Elle a demandé à ne pas être réanimée...
-Alors vous la laissez s'en aller sans moi ? Vous me laissez mourir...?
-Je suis désolée...
je secoue la tête et retourne auprès du corps de cet ange qui ne m'appartient déjà plus...
Adieu, mon amour.
Et je m'écroule.

_________________
Atme weiter wenn du kannst...Und vielleicht hörst du irgendwo mein s0s im radio...<3

Bonjour, je suis une peste.



Chez moi
Revenir en haut Aller en bas
http://atmeweiter.skyrock.com
Atme Weiter
VSD Tokio Hotel
avatar

Nombre de messages : 798
Age : 29
Localisation : Entre les lignes d'un texte
Chanson préférée : Mate mon pseudo et devine x)
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Atme Weiter.   Mer 6 Fév - 18:04

Suite...et fin.

Epilogue.

28 Décembre 2009.
Ca fait un an jour pour jour que je survis sans elle. Un an que je me suis effondré, puis relevé après avoir sangloté longtemps, roulé en boule sur le sol. Un an qu'en remettant la lettre dans l'enveloppe, j'y ai découvert le petit médaillon que je lui avais offert, un chausson de danse en argent, que j'avais fait faire uniquement pour elle. Un an que je porte ce bijou autour du cou, comme une partie d'elle, tiède et vivante, contre ma peau. Un an que j'ai réveillé Cora, Marion, Bill, Gus et Georg avec trois mots lours de conséquences. "C'est fini". Un an qu'on s'est retrouvés tous les six autour d'un trou béant dans lequel on regardait descendre une boîte en bois noir. Ni parents, ni frères, ni soeurs. Nous étions sa seule famille. Etait-elle seulement dans cette boîte ? Elle était claustrophobe, elle aurait pas supporté d'être enfermée là-dedans, mais personne ne m'a écouté, quand je l'ai hurlé, au milieu des tombes. Non, personne. Marion s'est effondrée dans les bras de Georg, c'est tout. On a jeté quelques fleurs, un peu de terre. Ils sont partis, me laissant seul avec ma solitude, l'écho du gravier crissant sous leurs pas me rappelant combien je haïssais déjà son absence. Elle n'était plus là et ne le serait plus jamais. Pendant ce temps, la douleur m'aveuglait, je ne savais plus où j'habitais...Et quand je suis rentré, je ne savais pas que le pire m'attendait dans le noir de ma chambre. La Solitude Nocturne, cachée sous mon lit.
Vous savez, après ce jour, je ne suis plus sorti de ma chambre. Sauf la nuit. je venais lui rendre visite en cachette. Je m'allongeais sur la tombe, le ventre contre le marbre froid qui renfermait ce corps tant chéri. Cette peau que je connaissais par coeur, et qui pourrissait peu à peu, loin de mon regard. J'lui racontais tout. Comment j'me perdais, comment j'coulais dans un autre lac que celui de ses yeux. Ce petit manège a duré peut-être trois mois. J'ai voulu tout arrêter. La musique, les tournées, les cris hystériques de ces filles qui ne savaient pas, qui ne savaient rien et pensaient me connaître. Pauvres folles. Je les méprisais, et leurs minijupes, leurs looks "gothiques de supermarché", toutes ces illusions, je les vomissais dans le silence de ma tête. Ma tête malade de ce chagrin qui aurait pu me rendre fou, si Bill et Gustav n'avaient pas été là. Ils m'ont relevé de force, m'accompagnant au cimetière en pleine journée, m'entourant de leurs bras quand je m'endormais. Bill s'était installé dans ma chambre et me berçait de sa voix douce, repoussant les ombres et mes démons. Il m'a appris à regarder au loin. Il m'a montré comment combler le vide en moi, juste avec un crayon dans la main.
Notre nouvel album sort dans un mois. J'en ai écrit et composé toutes les chansons. C'est...un hommage. Un roman-album qui retrace notre histoire d'amour, brisée trop tôt. C'était le seul moyen pour moi de montrer au monde entier qu'elle était toujours là et ne disparaîtrais jamais. Oh, c'est clair, y'a des chansons que je ne pourrai plus jamais jouer. Et d'autres dont j'ai besoin pour la sentir à mes côtés et voir mes souvenirs s'élever au-dessus du public, quand je suis sur scène. Le petit médaillon ne me quitte pas. Et quand on joue Rette Mich, ou même Hilf Mir Fliegen, je la revois danser, dans son tutu blanc, perchée sur ses pointes de satin blanc également. Ses arabesques complètent mes accords et le choc des baguettes de Gustav sur le tombass sonne comme le bruit des menés qu'elle faisait pour traverser ma chambre, lorsqu'elle ne dansait que pour moi...Je sens encore l'odeur de colophane qu'elle traînait derrière elle après chaque cours...
Elle me manque, et me manquera toujours. Je sais bien que je n'aimerai plus jamais à ce point, elle était mon premier amour, de ceux qu'on n'oublie jamais et qui vivent tout au fond de nous jusqu'à notre mort. Son visage est encore trop présent en moi pour que je songe à l'avenir avec quelqu'un, et je sais que je ne revivrai jamais totalement. Je survivrai, uniquement. Pour elle. Pour que notre histoire ne soit pas qu'un simple souvenir dans ma tête, ou un cd poussiéreux sur les étagères de jeunes filles qui nous oublieront dans trop peu de temps...
Atme weiter...

_________________
Atme weiter wenn du kannst...Und vielleicht hörst du irgendwo mein s0s im radio...<3

Bonjour, je suis une peste.



Chez moi
Revenir en haut Aller en bas
http://atmeweiter.skyrock.com
yuka26
Femme d'un membre du groupe.
avatar

Nombre de messages : 6231
Age : 29
Localisation : on va dire Dijon
Chanson préférée : ...bonne question?! Oo
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Atme Weiter.   Mer 6 Fév - 22:36

C'est vraiment beau....
Revenir en haut Aller en bas
http://yuka26.skyrock.com/
Tokio_Hotesse
Addict-TH
avatar

Nombre de messages : 3498
Age : 28
Localisation : La où bon me semble
Chanson préférée : Geisterfahrer
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Atme Weiter.   Mer 6 Fév - 22:47

OO
Harmo, elle est pas morte en vrai!
Heureusement!
Harmo, elle ecrit trop bien...
Harmo elle fait venir les frissons sur tout le corps...
Harmo c'est Harmo

J'ai aimé...
Comme tout ce que tu ecris....
Revenir en haut Aller en bas
http://whatalonelyday.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Atme Weiter.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Atme Weiter.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokio Hotel :: Autre :: Fan Fictions-
Sauter vers: